Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

No need of vous!

Pas besoin de you ! No need of vous !

La tension monte entre l’Europe et les Etats-Unis depuis l’élection de Donald Trump à la présidence. Donald, dans sa franchise habituelle et la dureté de ses propos, veut mettre les points sur les i et remettre les pendules à l’heure. Cette friction touche surtout la France, toujours prête à s’indigner lorsqu’on lui crache la vérité au visage. Marianne « n’a pas besoin de conseils pour lui dire ce qu’elle a à faire ! » de la part de Uncle Sam. Le tonton d’Amérique ferait mieux de s’occuper de ses fesses et pas intervenir en Europe. Hollande est très clair sur ce point mais pépé Hollande semble oublier que lui, au nom de notre nation, a fourré son nez dans de nombreuses affaires autour du monde : Syrie où il veut virer et même condamner Bachar, en Iraq, au Mali, en Angleterre avec le Brexit.

Sleazy Hollande est le modèle de l’homme politique hypocrite qui clame bien fort : « Faites ce que je dis mais pas ce que je fais ! ». Si Trump parle de l’Europe, c’est qu’il la voit dans un mauvais état et que les dépenses pour l’Otan ne correspondent plus à rien. Il le réclame bien haut ( et cela durant toute sa campagne) que si l’Europe veut être défendue, il faut qu’elle passe à la caisse ! Quoi de plus juste ? Trop longtemps on a vécu sous le parapluie américain face à l’URSS mais à présent que cette dangereuse entité géographique a disparu, plus besoin d’ouvrir cette protection.

Mais Trump sait que Hollande va lâchement abandonner le navire qu’il a dirigé vers des récifs économiques, politiques et diplomatiques et il se fout de Hollande et de la France comme de sa première chemise ( j’allais dire épouse !). La France n’est à ses yeux qu’une nation de deuxième ou troisième catégorie qui pète plus haut que son derrière. Il n’a même pas invité un journaliste français à son entretien : seuls un allemand et un anglais étaient présents, preuve du peu qu’il porte à la France. Et ce n’est que le début ! Alors pauvre Hollande, perdu au milieu du désert à prêcher, il n’a plus qu’à plier bagage et rentrer en Corrèze, son fief et son royaume. Quel gâchis d’avoir élu un tel zombie !

Pour tenter de rétablir un nouvel équilibre et une meilleure entente avec les Etats-Unis, l’Angleterre ou la Syrie, il faut en mai élire un candidat qui ne soit pas de la gauche gauche et maladroite dans ses décisions. Il apparaît que François Fillon ou même Marine le Pen soit seul capable de rétablir cette liaison. On en parlera plus tard quand le candidat de la gauche sera désigné !

Partager cet article

Repost 0