Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sex toys & sex friends

Sex toys & sex friends

Pour rendre sa conversation plus exotique, extatique ou érotique, Mr lambda ou Mme Duchnock va émailler ses propos d’idiomes anglo-saxons. Le journaliste va en faire son « trade mark ». Et la liste qui s’allonge chaque jour est impressionnante sans que beaucoup ne sachent la vraie signification.

Essayons : prime time, burn out, overdose, borderline, outcry, snowball, free for all, book, headlines, fastfood , drive, bug, asap, feedback, from scratch, download, in print, made in, selfie, foot, corner, penalty et j’en oublie et des meilleurs et des pires !

Mais pour affoler les sens et paraître « in », en matière d’éducation ou de pratique sexuelle, il y a longtemps on parlait de « sex appeal ». C’est à présent démodé, ringard, out of fashion ! Si le mot « sex » subsiste, c’est qu’il est encore essentiel pour parler « fucking » ! Alors on ajoute, selon l’intention plus ou moins cachée d’un plaisir que l’on ne veut pas encore révéler aux yeux du grand public, les mots « toys » ou « friends ».

Si les sextoys s’exhibent fièrement sur tous les sites de vente ( même la Redoute a un rayon de ces objets !) et paraissent être utilisés en progression constante, l’usage de « sex friend » l’est un peu moins mais fait une poussée considérable.

Le sex friend est selon une définition donnée dans plusieurs journaux, un ou une amie disponible pour « une partie de jambes en l’air » comme l’on disait il y a 30/40 ans ! A présent, les règles sont bien définies : ne jamais offrir de cadeaux, pas de dîner en tête à tête, accepter la concurrence, oublier le stupide « chéri » et toujours partir avec le p’tit dej !

Partager cet article

Repost 0