Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La chute de Macron Premier

Peaux de banane et croche-pieds

 

Quel sort attend notre Roi Soleil qui, il n’y a pas très longtemps, brillait en haut du firmament ? Il semble être plutôt le roi des «  Conneries » avec ses propositions qui les unes après les autres mettent le feu à différentes parties du pays.

La liste est longue : les récipients de l’APL, les mairies, l’armée, le Parlement même parmi ses fanatiques. Cela fait une masse de Français mécontents, frustrés, surtout parmi ceux qui aveuglément l’ont suivi. Le scénario ressemble à celui de Sleazy Hollande qui en peu de temps a démoli tout son prestige et disloqué des électeurs.

Macron représente le jeune morveux qui a été gâté toute sa carrière : l’ENA, Rotschild, président de la République, parlement à sa botte.

Tout lui souriait et lui apparaissait comme faisable et à portée de ses doigts d’or. Il avait été hissé sur le bouclier des vainqueurs pour apporter des réformes, certes nécessaires mais malheureusement trop brutales. Avec les ordonnances, son gouvernement va être proche de celui de la Turquie d’Erdogan ou le Vénézuela de Maduro. Sans aucune opposition dans l’hémicycle sauf celle des LFI avec Mélenchon, il va régner en maitre absolu. Mais peu à peu il se met à dos de nombreuses catégories de Français qui finalement comprennent ce qui se trame à l’Elysée.

Il baisse de 5 euros les APL mais pas un seul kopec sur le budget extravagant de son palais. Il vit dans le luxe, veut fournir un foyer à chaque émigrant, à chaque SDF mais pour son programme, il va ponctionner tous ceux qui travaillent et touchent à peine le SMIC, il va siphonner les économies des classes moyennes pour aider les riches à mieux investir à l’étranger, il va sucer jusqu’au sang les retraités qui à ses yeux ne sont que des parasites et devraient disparaître rapidement.

Alors il ne devrait pas être surpris de glisser sur ces peaux de banane qu’il a semées et chuter dans les sondages comme jamais aucun président avant lui.

La question commence à inquiéter le gouvernement Macron Premier ? Quelle rentrée va-t-on avoir avec tous ces mécontents ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :