Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

you are too big, you are fired!

You are too big, you are fired !

 

Macron Premier tente d’imiter le slogan de Trump : «  Make American great again ! » en lançant depuis plusieurs semaines : «  Make France big again ». Et aussi le fameux cri de Trump : «  You are fired ! » C’est vraiment la «  trumpisation » de Macron Premier !

Pour lui, il est clair qu’il faut redresser notre pays laissé dans un état épouvantable par son prédécesseur, Sleazy Hollande et lui redonner tout son prestige bien rogné. Alors tout est fait pour rendre cette fierté disparue et trouver la place honorable qui lui convient dans le monde.

Alors les décisions volent bas souvent à contre courant de cette politique : il vire tout azimut ceux qui l’ont aidé, ceux qui le critiquent et la cerise sur le gâteau, c’est son histoire de photo officielle : elle est trop grande pour les cadres des mairies. Encore un pied de nez, une nique aux élus de France : MOI je suis le plus beau, le plus grand, les plus charismatique et pas le rabougri de Hollande, le nabot de Sarko. Ma photo est le reflet de mes intentions : rendre tout plus fort, plus grand, plus solide et surtout plus jupitérien que jamais.

Le portrait est le reflet de ce comportement. Aux maires de s’agenouiller devant la photo et de prier à la réussite de notre nouveau roi soleil.

Et nous petites gens du bas, vieux retraités épuisés et chômeurs chroniques, nous devons attendre notre tour au pied du cocotier macronite : on y montera et on aura à s’accrocher pendant que l’arbre est fortement secoué. Ceux qui lâchent surtout chez les p’tits vieux, nous serons exterminés en étant privés ,au travers de la CSG, de moyens financiers de survivre.

Mais par notre état miséreux nous aurons apporté notre soutien au redressement de la France élitiste, de la France qui marche, de la France qui s’enrichit, de la France qui brille, celle que veut Macron Premier. Pour l’autre moitié, il faut qu’elle disparaisse sous le tapis de l’économie et de la politique. Macron n’en veut pas et le fait savoir, ces gens de rien, ces incapables, ces femmes qui font beaucoup d’enfants, c’est cette population qui encombre le budget et le gonfle. Alors il faut tailler à la hache dedans pour donner plus d’oxygène à ceux qui ont voté Macron, c’est-à-dire à une faible minorité d’électeurs. Voilà pourquoi près de 60% des Français ne se sont pas déplacés pour voter : ils ne se sentaient pas concerner par la campagne de Macron.

Nous allons vers un régime censitaire, un pouvoir autocrate, une politique à sens unique, celui de l’ascension vers de nouveaux sommets, l’Olympe de notre président.

Il arrivera un jour où aura lieu la dégringolade !

Partager cet article

Repost 0