Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pour bien comprendre la politique de Trump lire:

Trump wins again

Trump wins again

 

Pendant trois jours, les chefs d’état des grandes nations se sont réunis à Hambourg, Allemagne, pour une conférence du G 20. Elle a lieu tous les deux ans et c’est la première fois que Donald Trump participait aux débats. Mais y en a-t-il eu ?  Trump venait avec ses idées bien ancrées et il n’allait pas céder un pouce aux 19 autres représentants, sachant que beaucoup ne faisait pas le poids face à lui et à la puissance de l’Amérique. Les deux seuls qui osèrent relever le défi des intentions de Trump furent Angela Merkel et Emmanuel Macron.

Pourtant dés son élection Trump était considéré comme le clown de service, l'incompétent élu à la tête de la plus nation sur terre, capricieux, têtu et surtout incapable de bien comprendre ce qu'était la politique. Mais il vient de faire une brillante démonstration de son sens stratégique, de sa volonté d'imposer et de sa résistance aux rumeurs et critiques.

Le problème majeur était le retrait des Etats-Unis de la Cop 21, ce traité sur le changement climatique qui, aux yeux de l’administration américaine, n’a pas véritablement lieu car cette hausse de température s’est déjà observée d’une façon naturelle au cours des ères précédentes ( ére glaciaire par exemple).

Une deuxième confrontation s’établit au sujet du commerce que Trump ( comme d’autres y compris la France) voudrait mieux contrôler et ainsi empêcher les transactions sauvages, les échanges dumping, les traités qui favorisent certains et pas d’autres. C’est la volonté de rendre le commerce plus propre, plus net que veut Trump.

Par conséquent dans le rapport final, il apparaît la trace de l’entêtement de Trump : les Etats-Unis sortent du traité sur le climat  et le commerce est mis à mal avec des conditions draconiennes imposées par Washington.

Les deux perdants aux yeux de la presse sont Merkel et Macron qui n’ont pas réussi à convaincre Trump et à le faire changer d’avis.

Mais aux regards des médias, Macron s’est comporté comme un jouvenceau immature, capricieux et surtout ridicule avec son attitude de boy scout qui croit en sa parole et en ses convictions divines. L’épisode de la photo de famille vaut le jus d’être vue souvent : Macron au milieu des chefs d’état où l’avait placé le protocole, bouscule ses voisins et se précipite aux côtés de Trump complètement à gauche et surtout hors cadre. On dirait une silhouette de Macron en carton mâché posé pour de la publicité.

Depuis quelques semaines, Macron dans sa volonté de s ‘imposer, tourne certaines situations et ses propos en ridicule et surtout avec des effets malveillants : "gens de rien" montre son incapacité d’accepter le malheur et la pauvreté des gens.

Et maintenant la grande question : combien de temps va durer cette comédie avant la scène pathétique de trop ?

 

C'est moi là au bout de la rangée, coucou coucou j'suis là

C'est moi là au bout de la rangée, coucou coucou j'suis là

Allez dégagez , rentrez chez vous, c'est moi le boss !

Allez dégagez , rentrez chez vous, c'est moi le boss !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :