Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tous pareils !
Tous pareils !

Tous pareils

 

Notre roi Macron Premier a réussi un véritable tour de force en quelques mois : il a rendu tous ses sujets et ses vassaux européens tous semblables : serviables, obéissants, dociles, malléables et surtout tous apathiques et pathétiques.

Sa mission qui s’est peu à peu dessinée, était simple : assembler et atténuer les frontières souvent rigides qui divisaient le monde. En France, gauche / droite, partis conventionnels / créativité politique, islamisme /laïcité/ catholicisme , élus professionnels / élus novices. A l’étranger USA / Russie, Allemagne / Pays de l’Est, pays arabes / occident. Les barrières ont déjà éclaté comme chez nous. Il devient alors, à ses propres yeux et dans son for intérieur celui qui va bouleverser les normes et ainsi se construire un parcours de génie politique, un peu Napoléon à ses débuts.

Tout ce qu’il entreprend lui réussit comme s’il avait des doigts d’or. En fait c’est une bonne fée qui l’a conduit vers nous, peuple de France totalement déboussolé, perdu sans aucun horizon.

Son agenda est plutôt chargé cette semaine : hommage à Kohl, assis près des plus grands comme Clinton. Eloge de Simone Veil qui a eu la bonne idée de disparaître sous Macron Premier, Etats-Généraux en grande pompe à Versailles, 14 juillet avec Trump. On ne voit plus que lui sur les écrans : discours, embrassades, poignées de main. La France éternelle, vaillante, grandiose vient de sortir de son linceul de mort où l’avait fourrée Hollande et apparaît telle une nouvelle statue de la liberté avec la stature imposante d’une nation en pleine croissance et renaissance.

L’opposition ne se retrouve que dans une poignée de lâches mélenchonistes qui n’osent même plus le regarder dans les yeux et se cachent pour dissimuler leur colère.

Alors notre jeune et beau souverain, droit comme un empereur, n’a plus qu’à ses pieds des foules béates d’admiration et soumises qui baisent le sol où il a posé le pied.

Le comble, l’extase politique, le moment sublime aura lieu lundi dans le Palais de Versailles dans une cérémonie digne de celles de Louis XIV où ses courtisans viendront lui prêter serment en s’agenouillant devant leur Roy.

Le lendemain, mardi, à l’Assemblée des moutons, le premier Chambellan ne fera que du copié-collé, un scanner du discours de la veille comme un perroquet de service. Il aura perdu de son pouvoir, ne sera plus Premier Ministre mais Courtisan Premier aux ordres de sa majesté.

Qu’importe, le moment était arrivé de toutes façons où la France avait besoin d’un monarque, d’un sublime maitre divin.

Vivons ce moment historique avec délectation car c’est pour la France que Macron Premier le fait.

 

Partagez !

 

Tous pareils !

Partager cet article

Repost 0