Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Gens de rien

Les bons à rien au rencart

 

Décidément Macron a la parole la plus méprisante qui soit envers ceux qui n’ont pas réussi dans la vie comme lui ou qui ne peuvent pas se payer un costard à 2 000 euros.

On met ces remarques sur le compte de son immaturité et de son humour noir mais en réalité, Macron s’est établi dans une zone sociale et une atmosphère entrepreneuriale de très haut niveau.

On l’appelle Jupiter ou le roi-soleil pour ces comportements et pensées envers celles et ceux qui, soit par leur milieu, soit par leur manque d’études, forment les gros bataillons des classes inférieures, ouvrières ou moyennes. Contrairement à ce qui se vante de temps à autre, tout le monde ne peut pas réussir dans la vie en termes énoncés par les sociologues ou économistes. Il y aura des réussites et encore plus d’échecs et la population continuera à être divisée en classes, castes, rangs, catégories selon leurs moyens et leurs parcours.

Macron est l’exemple même du jeune ambitieux qui a réussi un tour de force en s’accaparant d’abord d’une richesse personnelle ( pas autant que Trump) puis du pouvoir politique. Du haut de son Olympe, il regarde avec mépris ceux du bas, la France qui perd, la France qui est un fardeau par ses aides, ses subventions à la bonne marche capitaliste de notre pays.

Les vieux sont un poids mort pour lui et ils ne méritent pas ce qu’ils ramassent comme retraites alors on va les sucer et leur réduire leurs revenus. Les propriétaires deviennent aussi des vaches à lait qu’il faut traire pour payer le haut niveau de vie des élus et des nantis. Les locataires vont se voir réduire leur aide au logement. La liste va être longue!

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :