Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Obamacare on the way out

Obamacare on the way out

Partout, on détricote ce qui a été fait par les gouvernements précédents. Macron en est un exemple mais le plus grand c’est Trump qui, dés sa campagne, en avait annoncé la couleur. Il a pris une masse pour démolir Obamacare, le programme de santé de Barak Obama et il y va avec ardeur, aidé par ces copains républicains.

Les Américains, surtout ceux des classes moyennes et ouvrières sont déboussolés car ils ne savent plus s’ils sont couverts en attendant le plan B du président.

Ma fille, médecin dans l’Illinois, avait déjà du mal à saisir les nuances de Obamacare et comme beaucoup de ses collègues , se plaignait d’être réglée avec des mois de retard même plus d’un an. Car fournir des soins demande des finances qui n’étaient pas au rendez-vous. Le corps médical assurait alors le rôle de banquier et faisait des avances au gouvernement.

Trump n’a pas eu trop de difficulté à prouver que le système n’était pas viable et que les soins donnés aux bénéficiaires d’Obamacare étaient assez succincts et même insuffisants. Pour beaucoup de médecins, c’était du bénévolat et du dévouement, un peu comme des docteurs nommés d’office.

Les critiques ont surtout fusé des Bobos, ceux qui ont tout et réclament encore plus au nom d’une solidarité souvent mal placée. On les retrouve en France à Calais, dans les associations caritatives et les résultats ne sont jamais à la hauteur de leurs efforts. On le voit dans la jungle de Calais, on les chasse, ils reviennent au galop sachant qu’ils seront aidés.

Bientôt Obamacare sera un mythe, une idée généreuse mal étudiée et surtout mal mise au point. Le sénat vote déjà la suppression de certaines clauses : on détricote maille par maille jusqu’à la fin du programme. Ce sera plus facile à digérer que de tout casser d’un coup. La politrique ( je répète la POLITRIQUE) c’est ça !

Partager cet article

Repost 0