Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouveaux Etats Généraux

Le roy convoque des Etats-Généraux

 

L’Histoire ne se répète jamais, dit-on, mais c’est ne pas la connaître ou rêver qu’il y a toujours un renouveau et des événements inédits. Or depuis quelques mois, c’est la mode à la bouche de tous les dirigeants : nouveau, nouveau et encore du nouveau. Or la lecture de cette lettre ci-dessous, nous indique implacablement qui l’histoire passe mais que les mots restent les mêmes.

Voici la lettre que Macron Premier aurait pu envoyer à chaque député et à chaque sénateur pour les CONVOQUER à de nouveaux Etats Généraux qui auront lieu à Versailles ce lundi 3 juillet 2017.( au lieu du 3 juillet 1789)

 

« De par le Roi et Dieu Jupiter,

Notre aimé et féal seigneur,

Nous avons besoin du concours de nos fidèles sujets pour Nous aider à surmonter toutes les difficultés où Nous Nous trouvons relativement à l'état de Nos finances, et pour établir, suivant nos vœux, un ordre constant et invariable dans toutes les parties du gouvernement qui intéressent le bonheur de nos sujets et la prospérité de Notre royaume. Ces grands motifs Nous ont déterminé à convoquer l'Assemblée des États de toutes les provinces de notre obéissance, tant pour Nous conseiller et Nous assister dans toutes les choses qui seront mises sous nos yeux, que pour Nous faire connaître les souhaits et doléances de nos peuples, de manière que par une mutuelle confiance et par un amour réciproque entre le souverain et ses sujets, il soit apporté le plus promptement possible un remède efficace aux maux de l'État, que les abus de tous genres soient réformés et prévenus par de bons et solides moyens qui assurent la félicité publique et qui nous rendent à Nous particulièrement, le calme et la tranquillité dont Nous sommes privés depuis si longtemps.

Donné à Versailles, 3 juillet 2017 . »

Ce texte n’a subi aucune modification sauf pour la date ( coïncidence quelques jours avant une Révolution !) : il est à l’ordre du jour et montre que rien n’a changé dans notre magnifique royaume.

 

Or en ce jour glorieux pour notre Suprême Seigneur, la scène se répétera : les trois ordres seront réunis : la Noblesse LREM avec ses privilèges, sa majorité truquée et sa fidélité au Roy, le Clergé représenté par les soumis et les collabos. Enfin le Tiers Etat, le peuple des abstentionnistes, des Insoumis, des Frontistes et de quelques millions de misérables d’une opposition laborieuse et défaite, soit plus de 80 % de la population, comme sous l’Ancien Régime.

Le message du Roy sera clair : «  des sous, des sous et encore des sous ! Saignez-vous, vous le petit peuple, les déshérités, les laissés pour compte, aux quatre veines pour permettre à la Nouvelle Noblesse et au Vieux Clergé de mener bon train de vie."

Quant au Roy, pour recevoir les grands de ce monde, il lui faut un budget exorbitant pour entretenir sa flotte d’avions, son palais doré et ses courtisans qui envahissent l’Elysée.

Mais lundi, surgira-t-il un Mirabeau qui proférera les menaces de la foule des chômeurs, des pauvres et des exploités ? Mélenchon ? Le Pen ? Ciotti ?

Espérons que la suite reproduira ce qui se passa en 89. Qui contredira le Monarque, qui osera rester assis à son entrée ou pire qui lui tournera le dos comme ce fut le cas en 89 ?

Mais une autre coïncidence est apparue : il y a 700 ans, en 1317, d’autres Etats-Généraux eurent lieu pour la succession de Louis X : dispute entre un homme et une femme : l’homme l’emporta, c’était un certain Philippe contre une Jeanne II de Nullepart !

Décidément à relire notre histoire, on peut prédire l’avenir comme je l’ai fait pour Trump !

Partager cet article

Repost 0