Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mélenchon s'en va-t-en guerre !

Mélenchon prend les armes de la contestation et déclare la guerre à Macron

Dans des diatribes virulentes, un peu à la Camille Desmoulins avant la Révolution Française, Jean Luc Mélenchon prévient des risques encourus par le gouvernement Macron et le Président lui-même, s’il obtient une majorité absolue de 400 et plus de députés. Il n’y aura donc pas d’opposition, elle sera muselée immédiatement et le troupeau de moutons envoyé à l’Assemblée Nationale bêlera à l’unisson devant les ordonnances/oukases de Macron Premier.

Il prévient comme tribun clairvoyant que si la loi sur le travail est profondément modifiée au détriment des ouvriers, employés, il se retrouvera dans la rue, son pavé à la main. Comme sa voix, celle de Le Pen, celle des LR seront silencieuses dans l’hémicycle, elles deviendront plutôt bruyantes dans les villes et villages.

Ce sera d’ailleurs avec juste raison car Macron, s’il joue les sorciers, est loin d’avoir une forte majorité de Français derrière lui. La révolte grondera et tous les frustrés des élections, méprisés par Macron, se rassembleront pour faire éclater cette majorité artificiellement créée par une propagande ludique face aux vieux politicards.

Pour ces multiples raisons, deux mesures capitales pour nous sont à prendre : s’assurer que Mélenchon, Le Pen soient élus pour mettre de l’animation à l’Assemblée. Tous deux auront la puissance de voix pour faire entendre les opinions du peuple délaissé. De plus s’ils oublient leur conflit idéologique et font front commun contre Macron entre les deux tours, ils peuvent désister la moitié de leurs candidats en faveur de l’autre et ce ne sont pas 10 députés FN ou LI mais au moins cinquante chacun. Là ils formeront une véritable opposition ce que les LR ne feront pas d’après Baroin.

Partager cet article

Repost 0