Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Wailing Wall

Quels souhaits Trump a-t-il faits au Mur des Lamentations ?

Le président Trump est parti pour une première tournée mondiale à travers le Moyen Orient puis l’Europe. Fermement guidé et conseillé par son entourage qui veut é viter tout dérapage à la « Trump », il a abordé ce voyage avec sérieux. Accompagné de sa magnifique femme, il faisait chef d’état fort honorable. Sa visite en Arabie Saoudite a été fructueuse tant pour ses rapports personnels que pour sa réussite commerciale. A voir signé des ventes pour plus de 300 milliards de dollars montre que l’homme d’affaires fait partie du personnage.

Au mur des Lamentations ( Wailing Wall), coiffé de la kippa, il a dû formuler plusieurs requêtes dont celle du succès de sa virée.

Par ses discours fermes et volontaristes, il a voulu faire preuve de son intention d’éradiquer le terrorisme. La réponse ne s’est pas faite attendre : le lendemain à Manchester, Angleterre un attentat tuait une vingtaine de jeunes qui assistaient à un concert donnée par une chanteuse américaine.

Que peuvent les autorités qui clament que la sécurité est leur priorité lorsque l’on sait qu’un homme ( ou une femme) déterminé à agir seul peut perpétrer un crime aussi abominable que de se faire sauter au milieu d’une foule non sécurisée comme ce fut le cas à Manchester. Les chefs d’état auront beau décrier qu’il faut mettre fin à ces actes di violence, de l’autre bord si la foi est dominante et l’occasion unique, ces incantations ne servent à rien.

Trump pour son premier déplacement à l’étranger a été reçu avec une explosion de haine. De quoi le déstabiliser un peu.

Partager cet article

Repost 0