Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Niqué, Bayrou !

Bayrou vient d'apprendre une rude leçon

Je rappelle la discussion de Mitterand lors d’un débat télévisé aux Etats-Unis en octobre 1968 : à la remarque d’un interlocuteur qui lui disait « que les Français adorent se faire en… ( niqués) « il répondit : « Voilà un bien beau raccourci de l’Histoire de France !»

Et voilà un nouvel épisode pour éclairer cette remarque de Mitterand : l’accord de Macron avec Bayrou, tenu secret jusqu’à maintenant. D’ailleurs le fuyant Bayrou avait déclaré qu’il suivait et soutenait Macron pour des raisons philosophiques, politiques, moralisatrices et économiques, pas pour faire profiter son minable parti. Or dans un compromis révélé par Bayrou lui-même, il aurait dû avoir 120 candidats, ce qui faisait un large groupe à briguer un poste de députés. Il n’en obtient du bout des doigts de Ferrand que 38 et dans des circonscriptions difficiles, ce qui éliminera un bon nombre d’entre eux.

Disons-le franchement : bien fait pour sa poire à Bayrou. A force de trainer ses groles à droite puis à gauche, à vouloir voter Hollande ou Chirac, notre lupin national a fini par se faire enfoncer la tête dans son purin politique. Bayrou est loin d’être Talleyrand qui a survécu à de nombreux régimes tout en tirant son épingle du jeu.

Balourd, niais, naïf, infantile dans ses décisions, Bayrou vient finalement de récolter ce qu’il a semé : une poignée de figues qui ne pourra le nourrir longtemps.

Tourner la page, dit Ferrant le porte parole de Macron, mais pour Bayrou la page a été déchirée !

Embrouilles et magouilles sont les deux mamelles de " République en Marche"

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :