Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

He is my guy

He is my guy qui rappelle " Salut les copains" !

Donald Trump dans son langage peu diplomatique mais très imagé a félicité Macron de sa superbe victoire aux élections présidentielles. Etonné par son âge, sa souplesse d’esprit et sa détermination de s’imposer comme Président de la République, Trump lui a fait un compliment exceptionnel, assez familier, presque venu des banlieues de Chicago.

« You are my guy », « guy » servant de description que l’on utilise en américain pour indiquer « mec ». Quand vous entrez dans un lieu public où il y a du monde vous dites « Hi guys » un peu salut les mecs !

Pour parler franchement, Trump y va carrément et cette expression détonne dans le milieu feutré des rencontres diplomatiques.

Mais ce que voulait vraiment dire Trump, c’est que Macron lui ressemble et qu’ils pouvaient devenir « potes « tout de suite comme des gens qui s’entendent et se bottent immédiatement.

La ressemblance est évidente : tous deux n’ont pas été élus avant d’atteindre le sommet. L’un est dans la finance et l’immobilier, l’autre a été banquier. Tous les deux ont suivi des chemins fort semblables : partis de rien politiquement, ils ont imaginé une nouvelle manière de faire de la politique en déroutant le ou les partis adverses et en bouleversant ceux qui étaient sensés les accompagner.

La France et les Etats-Unis ont changé de fond en comble les campagnes électorales et tué les vieux partis traditionnels. C’est pourquoi ne se trompe pas en parlant de Macron de « good guy », de mec formidable. 

Imaginez la scène suivante: Trump qui entre dans la salle de réunion du G7 en Sicile: il fait un signe de la main et crie : " Hi guys" en s'adressant à ses potes du G7 comme s'il était dans un bar à picoler avec ses copains. la diplomatie en est rouge de honte. mais c'est la formidable méthode de Trump pour dépoussiérer le vieillot.

Mais une fois la cérémonie terminée, la confrontation va avoir lieu sur les changements climatiques. A juste raison, Trump ne croit pas que l’homme et sa civilisation y soient pour quelque chose. Personnellement je suis de l’avis de Trump et je l’ai fait savoir à travers plusieurs ouvrages dont « Tourisme de destruction massive ».L’avenir proche nous dira ce qu’il en est mais on est depuis quelque temps dans un cycle naturel de modifications de la nature. Bien avant l’apogée de l’homme sur terre, les mers avaient monté de plus de cent mètres, les températures avaient varié de plus de 60 degrés et les mouvements des continents les avaient déplacés de milliers de kilomètres. Les climatsceptiques et ils sont nombreux pensent que la cop 21 est de l’arnaque et de la fumisterie, une conférence pour protéger non pas la planète mais le niveau de vie des pays riches.

Pour bien comprendre la méthode Trump lire le seul livre en français sur Donald Trump

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :