Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Macron le chiffonnier
Macron le chiffonnier

Marron dans les poubelles des partis

Faire de la politique pour certains, c’est fouiller dans les poubelles pour en retirer rebuts, déchets et jetés pour compte. Or depuis plusieurs semaines, Macron récupère tout ce qui a été jeté dans les poubelles des partis, les vaincus, les oubliés, les délaissés. Il les retire et s’en affuble comme des trophées, un peu les cannibales qui se font un collier de têtes de ses ennemis qu’ils ont mangés.

De la déchetterie du parti socialiste, il a retrouvé Manuel Valls, éjecté au cours de la primaire au profit de Hamon. Il avait pourtant juré qu’il soutiendrait le vainqueur de cette élection partielle mais comme un collabo, il a retourné sa veste ( spécialité des socialistes comme nous l’avons vu avec Mitterand) et s’est collé aux basques de Macron. Peut-être espère-t-il une récompense si Macron est élu ?

Mais le plus grave, c’est que Macron, l’éboueur, a aussi fait les poubelles des Républicains et a déniché une nouvelle recrue : Estrosi, président région PACA, élu ne pas l’oublier avec les voix des socialistes. Il vient rendre la monnaie de la pièce à Macron, trahissant ainsi Fillon, son chef de file.

Décidément pour suivre la campagne présidentielle 2017, il faut plusieurs qualités : accepter le jeu des marionnettes, le spectacle des clowns qui jouent à qui perd gagne. Eliminé des primaires, ils reviennent sur le devant de la scène en se vendant au plus offrant, celui qui risque de gagner la présidentielle. Une cour de vassaux se forme et le bonnet à la main, ils viennent se placer près du siège royal en espérant une petite tape sur la tête. Et Macron sait très bien jouer de la carotte et du bâton, il a appris cette méthode de Hollande qui lui-même l’avait observé chez son gourou, François Mitterand.

C’est une élection unique dans nos annales et le grand déballage de demain va venir porter à son comble cette campagne inédite.

Partager cet article

Repost 0