Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le vieux beau au Bois Dormant

Le vieux beau au Bois Dormant

Soudain, au milieu de la nuit passée, notre Président s’est brutalement réveillé sous les baisers médiatiques mais enchanteurs de Mélenchon : d’après les infos qui parlent des sondages, notre Jean Luc est en train de grappiller sur Fillon et talonne les deux candidats de tête, Macron et Le Pen. Dans un éclair de lucidité, rare ces temps-ci, tellement Sleazy Hollande est apathique et nonchalant, il vient de comprendre le danger qui menace la République. Avec un effroi terrible, il se rend compte qu’au deuxième tour, il pourrait y avoir un duel Mélenchon/ Le Pen, les deux extrêmes s’affrontant comme en Autriche. Ce serait l’horrible preuve de son échec pendant cinq ans et l’aveu qu’il ne pouvait concurrencer ni l’un ni l’autre.

En s’étirant, il s’aperçoit qu’il a passé les six derniers mois, depuis sa capitulation en rase campagne, à dormir bien enfoncé dans son lit moelleux, n’ayant plus aucune responsabilité sinon des discours pour des enterrements ou des cérémonies du souvenir. Où était parti le bilan qu’il qualifiait d’excellent et des changements ( en bien) qu’il avait opérés ?

Tout ce mandat pour arriver à mettre au pouvoir l’un des extrémistes. Où avait coulé le Parti Socialiste et ses adeptes ? Et Valls, et Hamon et les autres tous enterrés vivants dans cette élection. N'avait-il pas enfanté cette campagne qui " sent mauvais" et n'avait-il pas accouché de ces monstres qu'il condamne ?

Tonnerre de Brest, il allait se réveiller et repartir au combat pour sauver SA France. Interviews, interventions, entretiens dans les médias, une guerre totale contre les deux bouts du spectre politique.

Mais comme le lièvre, il arrivait trop tard à moins de dix jours du premier tour.

Ce sera son dernier sursaut avant l’achat de sa petite maison de la Corrèze où il se retirera pour réfléchir aux conséquences de son échec personnel et la débâcle de son parti.

Partager cet article

Repost 0