Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi pas Giscard?

On ressort les vieux machins !

La question est posée : dans l’affolement général des LR devant la possible mise en examen de François Fillon, leur espoir pour la présidentielle, les dirigeants ont commencé à sauter du navire. A la nage ils partent dans toutes les directions pour trouver leur bouée de sauvetage. Ils frappent aux portes des anciens car ils semblent être à court de jeunes. Alors Juppé vient à leur esprit mais à 72 ans Juppé représente le passé, la quatrième et le début de la 5e républiques. Face aux Macron, Le Pen, Hamon d’une ou deux générations en dessous, il est le vieillard de la dernière heure. Fenech avait pensé à Giscard d’Estaing mais ce dernier sagement a refusé de partir au casse-pipe. Il était éligible n’ayant exercé qu’un mandat.

On voit à quel point la quête du sauveur de la droite est désespérée. Si Fillon décide de maintenir sa candidature jusqu’au 18 mars c’est râpé pour la droite et la France sera une nouvelle Autriche où les partis traditionnels ont été balayés au premier tour car il apparaît comme une certitude que la gauche sera éliminée.

Il y aura deux candidats de partis outres que UMPS, comme le soulignerait Marine Le Pen, Macron ayant lancé un nouveau mouvement « en Marche ».

Une solution serait terrible pour la droite partisane et conventionnelle si Fillon dans une semaine lance un nouveau parti pour contrecarrer LR. Et ce serait une excellente démarche : après le RPR, l’UMP et maintenant LR, un nouveau sigle apporterait un souffle revigorant à la droite qui se délite. Seul Fillon dans une initiative audacieuse peut encore sauver la droite. Qui vivra, verra !

Partager cet article

Repost 0