Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pipettes et sucettes

De Gaulle n'aurait jamais accepté une pipette à l'Elysée

A ne pas croire à quel niveau est tombée cette campagne télé réalité ! Lire les chiottes de la campagne !

Mais le bouquet, le pompon revient à Sleazy Hollande quand il se sert de l’exemplarité de De Gaulle pour fustiger tous ceux qui, comme candidats à l’élection, ne se comportent pas comme modèles de vertu. Les « Ah de Gaulle n’aurait jamais été candidat s’il avait été mis en examen ! » sont les leitmotiv des medias pour descendre Fillon en flammes. Ne voilà pas que Hollande sort de sa réserve pour se parer des accusations de Fillon qui parle de cabinet noir.

Il faut être d’une naïveté incroyable pour croire que Hollande qui n’en a plus à cirer de la présidentielle, ne se tient pas au courant des affaires sordides du pays, surtout de ses ennemis politiques. Qu’il ait envoyé un message ici ou là, qu’il ait demandé à ses acolytes de faire passer des infos confidentielles au Canard, tout est évident. Faute de se présenter aux élections et à la vue du pauv’Hamon qui s’enfonce dans son caca de revenu universel, il veut abattre le candidat de la droite et ouvrir une avenue à Macron, son petit chouchou. Une façon à lui de reprendre en deuxième main, la politique de la France.

Alors pour exonérer de Gaulle d’avoir encore à intervenir, si le général avait été mis en examen, il faut dire que le Brave grand Homme ne s’est jamais fait faire branlettes et pipettes dans son cabinet de travail par ses diverses maitresses qu’il rémunérait pour des emplois fictifs sauf celui de lui donner plaisirs sensuels et expériences sexuelles.

En tout cas lorsque Sleazy Hollande aura viré, j’espère que son successeur aura le courage de faire faire des investigations sur ses rapports personnels avec ses maitresses au frais des contribuables.

Si Macron passe, c’est râpé, il n’osera pas sortir le purin de Hollande de l’Elysée !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :