Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

article le plus lu en décembre 2016

On va travailler tard cette nuit chérie!

Le Canard Enchainé, ce voyou de journal humoristique vient encore de frapper fort : il épingle Fillon pour avoir utilisé les compétences et les services ( lesquels ? ) de sa femme dans sa carrière parlementaire.

Il faut avouer d’abord que c’est assez courant chez nos politiques, si ce n’est pas la bourgeoise, c’est la fifille, n’est-ce pas Chirac, ou la cousine ! Rien de surprenant car c’est bien chacun pour soi et tout pour moi.

Peut-on y voir, comme le soupçonne le Canard Déchainé, malversation ou abus de pouvoir et de biens publics ? Pas aussi évident car le partage d’idées et de décisions peut se faire n’importe où même dans l’intimité du lit. Comme couple les Fillons se parlaient a tout moment du jour et parfois de la nuit avec des gestes appropriés pour se calmer mutuellement leurs anxiétés et leur angoisse à la veille d’une élection capitale. Ce travail de soutien et d’approche psychologique faisait-il partie de la responsabilité de Pénélope, s’assurer que le bien-être de son homme soit établi. Important la veille d’un meeting où François devait affronter une foule mécontente.

Le journal satyrique oublie de dire que la fonction d’une femme d’un homme politique est d’être infirmière du corps et aide soignante de l’esprit. Fillon répète que sa femme Pénélope a joué un rôle essentiel dans son parcours parlementaire puis dans la course à la primaire de la droite. Ce réconfort et ce soutien méritaient bien salaire d’où les 500 000 euros avancés par le journal.

Ce qui frappe les citoyens au moment où Hamon parle du revenu universel à 600 euros par mois, c’est la somme totale : un demi million d’euros. Cela paraît cher payé même pour des études de synthèse le soir sur l’oreiller et de la dextérité dans le réconfort. Beaucoup tentent d’obtenir le résultat avec moins de moyens financiers et au rabais ça marche !

Partager cet article

Repost 0