Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Que dois-je faire avec Merkel: la serrer dans mes bras, l'embrasser,  lui taper dans le dos ou lui prendre sa chatte? Mr le Président je ne vous conseille pas la dernière solution!

Que dois-je faire avec Merkel: la serrer dans mes bras, l'embrasser, lui taper dans le dos ou lui prendre sa chatte? Mr le Président je ne vous conseille pas la dernière solution!

Avec un sac aussi grand je peux protéger ma chatte

Avec un sac aussi grand je peux protéger ma chatte

Trump meets Merkel

D’après les journaux américains, le contraste saute aux yeux : d’une côté une femme d’expérience politique et économique à l’échelle d’une nation et d’un continent. L’autre interlocuteur est Donald Trump, le président des Etats-Unis dont la victoire a surpris tout le monde en Europe y compris la Chancelière Angela Merkel. Elle n’en est pas à son premier coup d’éclat car elle est née en Allemagne de l’Est et n’est passée de l’autre côté après la chute du mur de Berlin.

Mais jusqu’à maintenant surtout en Europe, elle est respectée et arrive à mener une politique cohérente avec ce que souhaitent les citoyens. Elle a su manipuler les leaders de l’Europe et les conduire à un entendement qui correspondait à ses idées. Même Hollande a capitulé devant elle et est devenu un peu son toutou favori. On les voit souvent ensemble, se montrant mutuellement le chemin lors des cérémonies.Quant à Trump, il n'est pas apprécié en Allemagne, seulement 7% approuvent.Mais ces statistiques ne l'affectent pas et il reste lui-même malgré les critiques.

Mais avec Trump c’est une autre paire de manches : Merkel le sait et s’y est préparée. Le ton diplomatique ne sera pas le même et l’approche des problèmes et litiges sera celle de Trump.

De plus Merkel vient au nom de l’Europe, sachant que Trump ne recevra jamais le perdant Holla nde et que la France à ses yeux n’est qu’une nation de seconde catégorie. Alors il s’adressera à Merkel, non pas comme leader en Europe, mais comme chef d’état d’un pays fort économiquement mais faible militairement.

Les discussions seront vives, « à la Trump » et espérons que Merkel se montrera à la hauteur.

Partager cet article

Repost 0