Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui est Gabrielle Guallar ?

A qui est pacsé Hamon ?

Une inconnue au bataillon politique va bientôt entrer en scène et cette présentation, malgré son refus jusqu’à maintenant. Qui est-elle à se dissimuler dans l’anonymat le plus complet alors que son homme fait son numéro sur les planches des meetings et sur l’écran des médias ?

Puisqu’il faut lui donner un nom à notre mystérieuse femme, appelons-la : « Gabrielle Guallar ». C’est la compagne pacsé de Benoit Hamon, la mère de ses deux filles.

Pourquoi Hamon la planque-t-il ? Pour refuser d’en parler à l’émission de télévision de Karine la Commerçante ( pardon je voulais dire La Marchande) ou de peur de la voir sur la première page du Canard Déchainé » ? Car un jour elle pourrait y être au grand désarroi de son bonhomme.

En effet Gabrielle Guallar est le symbole même de ce dont le candidat Hamon a horreur : l’élite, le fric, les grands de l’industrie et en plus de luxe, les milliardaires, les profiteurs du peuple, la mondialisation effrénée, la coupure riches/pauvres.

Elle représente par sa position sociale la contradiction totale du programme du représentant de l’ultra gauche, celle qu’il pointerait d’un doigt rageur dans ses réunions.

Mais en même temps, elle est l’égérie d’un autre principe de Hamon : le partage de la richesse entre pauvres comme lui et riches comme Bernard Arnault, le milliardaire français le plus riche de notre pays qui gagne des dizaines de millions d’euros par an !

Des sites internet, ces fouilleurs de merde, nous indiquent que Gabrielle Guallar travaille pour le groupe de luxe, LVMH, cette industrie qui alimente en objets chers et précieux les caprices des movie stars, des riches Saoudiennes qui viennent à Paris dépenser des millions en quelques jours, loin d’une industrie qui apporterait le nécessaire aux défavorisés.

Ce n’est pas tout : Gabrielle Guallar a un poste en or : Responsable des affaires publiques ( surtout des richissimes) au Secrétariat Général LVMH. Cette société, présente dans le monde entier, uniquement sur les avenues renommées, vit sous l’égide des traités favorisant les échanges et acceptant la loi Macron du travail du dimanche et de nuit. D’ailleurs devant le Sénat, elle a vaillamment défendu la loi Macron qui permet l’ouverture des magasins le dimanche. Elle défendait Saphora qui fait partie du groupe sur les Champs Elysées condamnée à fermer sa boutique.

Et cerise sur le gâteau ou diamant sur un sac Vuitton, elle gagne d’après certaines sources, plus de 30 000 euros ( je répète TRENTE MILLE euros mensuels), loin d’un salaire de smicard ou de femme monoparentale.

Pourtant elle aide grandement son compagnon à démontrer que son programme est valable et applicable : le partage des richesses. N’est-elle pas l’exemple même qu’il est un devoir pour le futur président d’obliger les riches à partager avec les pauvres. Hamon citera alors sa femme en exemple !

Assez dit car bientôt la presse va se ruer sur le sujet !

 

Partagez sur Internet

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :