Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Noiraude contre Blondinette

Noiraude contre Blondinette

Hier soir, dans l’émission politique de FR2, entre Pupu et Léa, se sont retrouvées deux femmes qui ne peuvent pas se sentir et sont totalement différentes.

Comme sur un ring, présentons les adversaires :

A ma gauche ( ultra gauche) une brunette, type Afrique du Nord, ce d’où elle vient, qui occupe un poste crucial dans le gouvernement : Najat Vallaud Belkacem, Ministresse de l’Education Nationale.

A ma droite ( ultra droite) une blonde, Française de souche qui est à la tête du plus important mouvement politique du moment, le Front National.

Le seul terme commun à ces deux mégères fut "National"

Le combat fut rude mais sans aucune valeur de conviction, l’une criant à tue-tête les insanités de son bilan et l’autre se défendant corps et âme contre les attaques répétées.

Rien de cette diatribe n’a contribué à éclairer l’électeur.

Si je veux résumer les violents propos tenus entre ces deux bonnes femmes, voilà ce que j’ai retenu quand chacune défendait sa cause :

NVB : Mon physique est supérieur au tien car j’ai de jolis seins et tu peux les voir !

MLP : T’as pas des nichons mais des mandarines qui commencent à peler à force d’être tripotés par tes collègues.

NVB : T’as pas vu les tiens, des besaces pleines de lait caillé et que tu remontes constamment de ta ceinture à tes épaules.

MLP : Connasse, t’as beau les mettre en valeur dans ton bilan, ils n’en sont pas moins restés ceux d’une émigrante.

NVB : Et ton bilan, il est bon avec ta grande gueule qui peut servir de garage à bites !

MLP : La tienne c’est un aspirateur à sucer des queues haut de gamme

NVB : Tant qu’à faire, puisque tu donnes des détails, t’as un entre cuisses déjà bien élimé au fur et à mesure que tu l’ouvres à tes électeurs.

MLP : Et toi ton vagin c’est une grotte comme celle de Lascaux qui reçoit pas mal de visiteurs venus voir les dessins préhistoriques que tu t’es fait graver au fond.

NVB : mais il est rose comme mon parti , une vraie rose pas encore fanée tandis que le tien est bleu comme ta rose, signe qu’il commence à pourrir.

MLP : Allons, parlons pourriture : tes années au Ministère ont pourri la France, l’éducation de nos gosses et tu leur as collé dans la tête une haine de notre pays.

NVB : Toi au contraire c’est pas la tête que tu vises, mais le cul de tes électeurs pour leur enfiler jusqu’au fond, un peu comme ta police, la matraque de tes arguments débiles.

Intervention de PUPU qui a regardé son chronomètre :

Nous vous remercions Mesdames d’être venues sur ce plateau et votre échange du plus haut niveau a certainement aidé les téléspectateurs à faire leur choix.

NVB : Merci PUPU, le choix est en effet très clair : c’est mon cul ou le sien !

MLP : Merci de nous avoir invitées et le choix est aussi très net : mon vagin ou le sien !

Pupu lève la séance en remerciant tous ceux qui ont suivi ce débat politique d’une hauteur exceptionnelle.

 

En réalité, personne n’y a rien compris !

Partager cet article

Repost 0