Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

What the hell is going on ?

Et ça pète à Washington !

Comme prévu par ce blog, l’installation de Donald Trump à la Maison Blanche puis aux Etats-Unis et de par le monde comme président des Etats-Unis, allait souffler un vent de terribles changements. Trump l’avait annoncé : il tient parole et la terre entière commence à lui en vouloir. Mais lui stoïque, fier et têtu dans son rôle de faiseur de troubles, ne bronche pas devant les vives critiques de ses décisions. Pour le faire plier, il n’y a que la justice jusqu’à la Cour Suprême. Tant qu’elle ne se sera pas prononcée sur ces sujets difficiles, Trump continuera à piétiner les plates bandes conventionnelles, à bouleverser les habitudes des citoyens et surtout des politiques pour implanter une nouvelle vision de l’Amérique. Et ces mesures sont prises en toute légalité mais pas toujours avec légitimité. Le pouvoir qu’il détient est une arme formidable pour transformer la société américaine de fond en comble. Et tous ceux qui s’opposent à Trump sentirons le couperet de la guillotine comme vient de l’expérimenter Sally Q. Yates, son ministre de la Justice, nommée il y a à peine une semaine. Elle a été éjectée avec force car elle ne voulait pas soutenir le programme du patron sur les émigrés et la fermeture des frontières. L’Amérique se divise en clans et la réconciliation devient impossible.

Avec moins de brutalité, nous constatons le même phénomène en France avec l’élection de Benoit Hamon, le gourou du revenu universel : on vole les riches pour redistribuer aux jeunes qui ne veulent rien foutre sinon emmerder les honnêtes gens et on s’attend à ce qu’ils se ruent dans les usines ou les bureaux pour travailler comme des dingues. Hamon, redescends de ton piédestal et va voir ce qu’en pensent les classe moyennes déjà saignées aux quatre veines par Hollande et sa clique dont tu faisais partie.

Si la résistance s’organise aux Etats-Unis, elle montera vite au créneau si tu es élu, ce dont je doute fortement.

J’avais vu Trump gagner la présidentielle mais il a ouvert les yeux aux autres nations qui ne voudront pas d’un dictateur du dimanche pour imposer des décisions incompatibles avec nos valeurs : travail, effort, économies.

What the hell is going on ?

Et la " Saga of America " continue !!

What the hell is going on ?

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :