Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Trump's Oath of Office

I, Trump swear that .....

Pour l’inauguration du Président des Etats-Unis, l’heureux élu doit prononcer un serment de fidélité à la Constitution sur la Bible.

En voici le texte exact :

The Oath of Office:

I do solemnly swear (or affirm) that I will faithfully execute the Office of President of the United States, and will to the best of my Ability, preserve, protect and defend the Constitution of the United States.

Mais lors du discours qui suivit cette cérémonie, Donald Trump est resté fidèle à lui-même et n’a pas dévié d’un iota de ses slogans de campagne : « Make America great again. » Il n’a pu le jurer sur la Bible mais l’a promis devant les Américains, ce qui est un projet redoutable et qui fait peur à beaucoup à travers la planète !

Il a fustigé ses prédécesseurs, les accusant d’avoir abandonné une grande partie du peuple, les pauvres, les chômeurs, les laissés pour compte et qu’il comptait redresser cette horrible situation.

Derrière lui, assis comme des momies, Obama, Bush, Clinton, la mine renfrognée, ont écouté les critiques violentes contre leurs mandats. Eux n’avaient rien fait sinon vivre parmi l’élite, les riches, les intellos de tous poils à Washington sans se soucier de ce que souffraient les misérables paysans et ouvriers.

Il a gardé sa ligne politique et les journalistes lui reprochent de ne pas avoir mis de l’eau dans son vin ou de la douceur dans ses propos. Mais Trump a été élu sur un programme bien clair, bien défini qui parle aux Américains : il veut rendre sa grandeur à l’Amérique, remettre le pays au travail et remettre au pas le reste du monde. Au moins il est fidèle à ses convictions et à ses intentions. Et déjà d’un trait de plume il a commencé à imposer ses dictons à la nation.

Ah si en France au cours de notre élection, l’un des candidats pouvait coller à son programme électoral ! Mais chez nous, les politiques sont lâches , on l’a vu avec Hollande, et ils s’assoient facilement sur leur propositions qui ne servent qu’à les faire voler un poste dans le gouvernement.

Sans dire du mal de Trump, il faut avouer que voilà un homme qui semble savoir où il va et ce qu’il veut faire.

Pour une fois nous allons vivre des moments palpitants !

For more informations read:

 

Partager cet article

Repost 0