Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Skeazy Hollande se casse !

Hollande dit merde à la gauche !

Décidément, Sleazy Hollande nous en fait de toutes les couleurs. Non seulement, lâchement, il a abandonné le navire « Titanosocialo » mais le jour de l’élection du premier tour de la primaire de gauche, il se casse avec quelques potes vers l’Amérique du Sud. Il fera le tour, en 4 jours, du Chili et de la Colombie au coût de plus d’un million d’euros pour ne pas être vu en train de voter. Ce voyage est de l’arnaque pure, de la lapidation de fonds publics pour faire un bras d’honneur aux membres de son parti et un doigt d’honneur à Valls, Montebourg et Hamon, ses anciens complices au gouvernement.

Comme prévu, Hollande porte bien son nom de « Sleazy », l’insaisissable, l’imprévisible, le retords, le lâche qui laisse ses anciens copains se démerder avec les problèmes. Ces derniers, surtout Valls, ont peine à s’extraire du merdier dans lequel Hollande les a fourrés mais lui, aux frais de la princesse, se paie une croisière dans l’hémisphère sud.

Il est temps alors de se débarrasser de ce profiteur, de ce parasite qui jusqu’au bout montrera aux Français qu’il était bon à rien sinon à s’occuper de sa petite personne.

Lors du deuxième débat, il avait paradé chez Michel Drucker pour ne pas assister aux ébats de ses acolytes et maintenant il se trisse à l’autre bout du monde. Et il continuera lors du deuxième tour, car il a prévu de partir au Portugal voir les azulejos plutôt que les derrotados.

Pour tourner la page, il faut virer toute l’équipe, tous ceux qui de loin ou de près ont trempé leurs doigts dans les combines de Hollande. La France s’en portera mieux et les Français pourront souffler un peu de ces balourdises socialistes.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :