Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sarko, vélo, gogo.

Rouler en vélo, pas toujours rigolo

Un incident amusant s’est produit dernièrement sur une petite route de campagne et il donne à sourire mais aussi à réfléchir : Nicolas Sarkozy a été arrêté par la police nationale. Il circulait sur son vélo mais à contre-sens. D’après le rapport établi, tout s’est passé dans la sérénité et Sarkozy a pu regagner son domicile sans problème.

Circulez il n’y a rien à voir !

Pourtant la police est tellement vigilante qu’un cycliste peut être arrêté et interrogé. Sarkozy ou un quidam quelconque, c’est pareil car il y avait danger.

Mais lorsqu’un dangereux terroriste armé traverse la France après avoir tué une bonne douzaine de badauds sur un marché de Noël en Allemagne, il ne se trouve aucun policier pour l’intercepter malgré les milliers qui trainent dans nos rues. De quoi se poser des questions sur l’efficacité du plan Vigipirate et de l’état d’urgence décrété il y a peu. Un individu peut prendre le train, le bus et passer par Lyon, Chambéry sans être inquiété. Sa photo était apparue dans tous les médias, les journaux et un mandat d’arrêt international avait été envoyé à travers l’Europe. Mais comme un simple passager, le terroriste s’est déambulé jusqu’en Italie où finalement c’est la polizia italienne qui l’a abattu. Il a sorti son arme avec l’intention de mourir au combat comme un héros.

Mais s’il avait circulé en France sur un vélo plutôt que de prendre un train, il avait plus de chance d’être intercepté tout comme Sarkozy, coupable de s’être fait battre à la primaire de la droite !

On peut dormir sur nos deux oreilles, Cazeneuve veille sur nous !

Partager cet article

Repost 0