Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Get back here !

USA Today

Trump blasts GM for Mexican-made Chevy Cruze

CNN

Is Donald Trump trying to pick a fight with General Motors or not?

CNN Money

Ford cancels Mexico plant. Will create 700 U.S. jobs in 'vote of confidence' in Trump

Donald Trump n’est pas encore officiellement président qu’il a sorti des armes de gros calibre contre les fabricants d’automobiles : Ford et GMC.

Il les menace de lourdes taxes s’ils continuent à fabriquer à l’étranger et les deux sociétés commencent à céder : elles rapatrient des usines aux Etats-Unis.

Tout le monde critiquait Trump et le prenait pour un clown au moment où il avait déclaré sa candidature. A présent on rit moins et les ricanements se transforment en étonnements. La question est d’importance : Trump sera-t-il un président qui pourra manier les commandes du gouvernement avec force et dextérité ? Ses ennemis acharnés, la presse us en général, les démocrates et les classes éduquées commencent à réfléchir sur les méthodes Trump. D’abord pour s’enrichir personnellement puis pour gagner la bataille des primaires « Republican » et enfin la présidence des Etats-Unis. Tout lui réussit et sa politique va bouleverser bien des routines et des coutumes à travers l’Amérique et aussi à travers le monde.

Ce n’est plus le rigolo de service mais un homme qui a de la poigne, des idées et surtout le volonté de changer les méthodes politiques, économiques et diplomatiques. On ne badine plus avec Donald the Fuck car il peut se montrer dangereux dans ses décisions. Il semble savoir où il conduit le pays : ses intérêts en premier lieu puis éventuellement le reste du monde. Il dirigera d’une main de fer, contrairement à Obama, la nation qui a bien baissé , à ses yeux, dans de nombreux domaines. Il veut redresser son pays et a décidé d’y mettre le paquet.

Alors au lieu de lui tomber dessus à bras raccourcis ( il est bien tard pour le faire !), donnons-lui le temps de s’imposer et de montrer ce qu’il a dans le ventre. Mais ne nous amusons plus à le dénigrer.

Sleazy Caricatures qui avait prédit en mars sa victoire à la présidentielle car le blog avait repéré ses qualités, est prêt à suivre l’évolution des cent premiers jours de son mandat !

Le chroniqueur vous tiendra au courant, car c’est un grand spécialiste des Etats-Unis.

Partager cet article

Repost 0