Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Délires du troisième débat gauche

Il était temps que se termine cette série de débats: les Français en sont fatigués surtout lorsqu'ils entendant pour la troisième fois les délires de Benoit Hamon avec son revenu universel. Quatre cent MILLIARDS d'euros à distribuer à tout le monde même à Betancourt ou à Dassault! Où va Hamon? Dans la vallée des désastres, à mont et à travers. 

Si un paysan touche 800 euros par mois et pour sa femme la même somme, pourquoi l'agriculteur va-t-il se crever le cul pour 350 euros mensuels. Hamon veut fabriquer la plus grosse société de rentiers de notre planète mais pas un mot sur la façon de financer ce dispositif. On comprend pourquoi il grimpe dans les sondages et qu'on aura un deuxième tour Hamon/Montebourg, tous les deux au sommet de la connerie socialiste.

Et la discussion sur la parité m'a fait éclater de rire: sur l'estrade, une bonne femme et six mecs qui parlent égalité homme/femme. Bennahmias a eu raison de dire qu'en France, les hommes sont machos. L'égalité homme/femme est un leurre car on met TOUT sur le même plan: salaire, place dans la société, liberté d'action, opportunités ! Pour un grand pourcentage de la population hommes et femmes il n'y a aucune égalité et même liberté.

Alors pourquoi insister sur le bobard de cette égalité: les hommes et les femmes dans la nature n'ont pas le même rôle même s' il y a une égalité de chances et d'occasions. La configuration féminine détermine une partie de son rôle: procréation, protection des enfants. L'homme de par sa force a lui aussi une responsabilité de protection. Sur le plan juridique, émotionnel, économique, législatif, qu'il y ait égalité, c'est la recherche des valeurs républicaines. Mais il faut tenir compte aussi des désirs et envies de chaque sexe.

Bennahmias, sous le regard consterné de Sylvia Pinel ( qui jouait avec sa mèche à nouveau) a répondu vertement en rappelant le " machisme" des hommes du sud. Ce fut un point fort du débat qui allait dans le sens contraire de certitudes fantasmes de la part des politiques!

Partager cet article

Repost 0