Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Very Tristmas

"Very Tristmas"  in English 

President elect Donald Trump wishes to all Americans he fucked good a

Very Tristmas

Next president of the United States, Trump will wish a «  Very Tristmas » for the first time to all Americans.

The word «  Christmas » comes from the greek word Khrīstos (Χριστός), derived from hebrew Māšîa (מָשִׁיחַ), "Messiah", and mæsse from Latin missa. Translation : Mass of the Lord »

«  Trist » comes from the old French meaning « sad, pitiful » whereas «  Pitiful Mass of the Lord ».

This is what many disappointed and upset Americans will feel like when the 25th of December will come.

Santa Trump has promised through the campaign a very hard year 2017 if his ideas are put to test. Hillary will become crazy, Obama will not be able to do anything for on the 21st of January he will pass power over to Trump.

Many Americans will have a sad Christmas thinking that God has abandoned them.

But other Americans will sing : «  Santa Trump is coming to Washington »

And others will sing

« Chestnuts are roasting in open fire ».

 

 

" Very Tristmas" en Français

Wishes from Donald Trump

President elect Donald Trump wishes to all Americans he fucked good a

Very Tristmas

Le futur Président Donald Trump va souhaiter pour la première fois un «  Joyeux Bordel » à ses compatriotes américains sous la forme de «  Very Tristmas »  qui veut dire en Français : «   Très TristeMas » 

Le mot Christmas est formé du mot grec Khrīstos (Χριστός), dérivé du mot hébreu Māšîa (מָשִׁיחַ), "Messiah", et de  mæsse du Latin missa. Traduction : «  La messe du Messie ».

Trist vient du vieux français et veut dire «  Triste » d’où «  Piteuse Messe du Seigneur », qui se rapproche de «  Joyeux Bordel ».

Car pour cette célébration, Trump promet aux uns et aux autres un sacré début d’année si ses propositions sont mises en œuvre. Hillary va grimper aux rideaux, elle est déjà bien haut dans sa déception, Obama va grincer des dents mais sans pouvoir agir car le 21 janvier, il passe le flambeau.

Beaucoup d’Américains vont passer un triste Noël en pensant à leur avenir et certains iront jusqu’à penser que l’enfant Jésus les a abandonnés.

Mais des Américains vont chanter les louanges du Christ qui a permis une telle victoire pour leur idole, Donald Trump.

Si les uns chantent :

«  Santa Trump is coming to Washington »

d’autres plus malheureux  chanteront :

« Chestnuts are roasting on an open fire »

(Les marrons sont brûlés sur un feu de bois, expliquant que c’est ce qui va se passer pour ceux qui ont perdu l’élection : ils seront cuits et mangés par Trump.)

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :