Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Payons-nous Peillon

Un revenant formaté par le PS

La saga du PS continue et nous apporte des surprises jusqu’au bout. Dommage que cette comédie cesse le 15 décembre, jour de fermeture des guichets du Cirque Barnum-Aubry-Hollande.

Vincent Peillon apparaît tout à coup sur la scène politique comme un cheveu sur la soupe : incongrue est sa démarche, insolite son approche et surtout télécommandée est sa candidature par ceux et celles qui pensent que Valls a poignardé Hollande dans le dos et a jeté le cadavre hors de l’élection.

Alors est née la question de vengeance et de sabotage de la primaire pour éliminer Valls.

Mais ces anecdotes n’apportent aucune gloire au parti socialiste déjà sur son lit de mort. A poursuivre dans cette direction, c’est assurer un deuxième tour sans un candidat de la gauche. Le duel se fera entre Marine Le Pen, Macron et Fillon.

On a déjà vu ce scénario en 2002 mais celui-là ne sera pas avec le même suspense puisque tout est organisé pour qu’il y ait suicide collectif avec le premier tour.

Comme je le répète, on va bien rigoler pendant cette primaire et les débats tiendront plus d’un show à la Coluche qu’une empoignade sur des problèmes politiques, économiques et sociétaux.

Partager cet article

Repost 0