Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La merde parie

Jour avec, jour sans!

Insensé, insupportable, inadmissible, voilà les termes utilisés par les Parisiens quand ils parlent de l’alternance de la circulation dans la capitale et d’autres villes de province, Lyon, Grenoble. Jours pairs et jours impairs selon les numéros des plaques minéralogiques. Un jour avec, un jour sans ! Anomalie aussi des nouveaux couples : un jour père, un jour sans père ! Cette mesure pénalise encore une fois les pauvres, les bas de société, ceux qui n’ont pas les moyens de se payer une voiture neuve, hybride ou électrique ou même deux voitures, l’un numéro pair, l’autre numéro impair.

Dans deux livres « Caltecor 5127 »( 1978) et « Tourisme de destruction massive » (2009), j’explique depuis des années que cette situation arriverait à l’horizon car rien n’était fait pour l’empêcher.

Cette décision peut être appliquée aux vaches qui sont parmi les plus importantes pollueuses de la planète. Leurs pets sont remplis de méthane autrement plus puissant dans l’effet de serre que le CO2 des hommes. Alors on va leur installer des bouchons écologiques qui libèreront leurs vents un jour sur deux !

Qui est à l’origine de cette curieuse mesure ? La merde parie que la terre sera sauvée en établissement un équilibre entre lâcher de pets et absence d’émissions contrôlé par un strict calendrier.

La Maire de Paris s’est emparé du sujet, voulant devenir la pionnière dans ce domaine. Elle, socialiste, a établi une discrimination notoire entre les banlieusards qui n’ont pas les moyens et les classes huppées de la capitale. En réalité, elle rejoint la horde des écologistes dont Di Caprio est le leader qui veut maintenir les populations déshéritées dans la misère et les empêcher d’améliorer leur niveau de vie pour pouvoir garder le leur !

Mais nos braves vaches à lait ne comprennent plus ce qui leur arrive !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :