Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Traduction: Chère Ségo merci d'être venue à Cuba. Accepte mon petit cadeau pour François: des poils de barbe de Fidel et une petite bouteille de ses cendres

Traduction: Chère Ségo merci d'être venue à Cuba. Accepte mon petit cadeau pour François: des poils de barbe de Fidel et une petite bouteille de ses cendres

Ségolène à Cuba

Fidel Castro est mort depuis une semaine et il est encore à l’actualité à travers la planète : il a marqué l’histoire en donnant un certain prestige à la petite île de Cuba.

Lorsqu’il arrive à La Havane, il est comme un dieu accueilli par son peuple : il a délivré son pays des mafiosi et de Batista. Peu à peu il va dévier vers un régime dur puis de terreur et sera rejeté de la communauté des nations sauf par quelques intellos surtout français.

Or pour son enterrement à Santiago de Cuba, Hollande déjà bien sonné par son abandon à la présidentielle, ne peut plus assister à un autre enterrement. Son mandat a été abondamment arrosé d’éloges funéraires pour qu’il en ajoute une autre dans le pétrin où il est. Alors comme un monarque qui ne peut se déplacer, il envoie son ex, celle qui lui a fait 4 gosses et qui semble solide comme un roc à ses côtés : Ségolène Royal, la Loyale sera présente aux funérailles nationales de Fidel Castro qui dans sa petite boite sera enterré dans le cimetière des héros.

Ségo sera touchée jusqu’aux larmes, elle qui avec son copain, avait célébré la victoire de Fidel puis lui avait rendu visite à diverses reprises. Tout à coup, Ségo vit malheur sur malheur : son François qui capitule à Tulle, son Fidel qui passe la Kalachnikov à gauche, et son parti le PS en pleine déroute.

Mais stoïque, droite dans son corset, le regard figé, les lèvres serrées, les mains crispées, elle saura faire face à ces calamités et à l’enterrement de son fidèle Fidel elle sera digne et donnera une belle image de la France qui sait rendre hommage à ses amis.

Le prestige de la France n’en sera que renforcé.

D’ailleurs Ségo dés son arrivée a fait la louange du bilan de Castro, ce qui lui a valu une volée de bois vert de la part de la droite en France. Mais que peut-on attendre de différent dans notre campagne électorale ?

Partager cet article

Repost 0