Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paris humilié

Hollande se rend à Canossa!

Paris, la ville lumière, est éteinte depuis plus de quatre ans. La capitale de la France est devenue la ville de la terreur, des attentats, d’un gouvernement défaillant et d’une influence disparue.

Pour sa dernière tournée autour du monde, en Europe, Barack a choisi la Grèce pour encourager ce pays à continuer à faire des efforts pour se redresser et Berlin, Allemagne pour remercier Angela Merkel de son «  leadership ». La presse est unanime.

« En visite d'adieux à Berlin, le président américain Barack Obama a salué,jeudi, les talents de la chancelière allemande Angela Merkel, et "sa grande crédibilité", transmettant ainsi le flambeau d'un certain leadership mondial. »( France 24)

Or ce jour-là se trouvait notre cher Président Hollande pour une réunion. Ce fut son Canossa qui vit l’humiliation du souverain germanique Henri devant la pontife alors chef de la communauté mondiale. Il dut attendre le lendemain pour que Barack Obama lui fasse un petit geste d’adieu sans trop s’attarder sur son rôle désastreux ces cinq dernières années.

Mais cette rencontre furtive a été une cuisante humiliation pour la France : Obama n’avait pas prévu un passage à Paris en donnant priorité à l’Allemagne, seule grande puissance en Europe à ses yeux.

Paris humilié, la France contournée, Hollande évité, voilà le résultat d’un mandat qui ne laissera dans notre histoire que honte et échec. Notre pays a perdu de sa superbe et les quelques grognements de la présidence ne changeront en rien la position diplomatique de la France dans ce monde.

La Chine, la Russie, les Etats-Unis, l’Allemagne peuvent se vanter d’être en haut de la hiérarchie des nations tandis que la France se traine lamentablement en bas de l’échelle. Et cette séance d’adieu à Sleazy Hollande, à Berlin est le point d’orgue de notre situation diplomatique et politique en Europe. La mandat de Hollande n’a fait qu’aggraver notre déclin : par ses erreurs monumentales, ses bouffonneries , ses discours insipides, ses prises de position sur la scène mondiale, sa perte de crédibilité, il nous a conduit dans la fosse à purin de l’humanité.

Obama n’a pas hésité comme les Américains n’ont pas hésité à élire Trump, à mettre pour son départ les choses au clair. La France à ses yeux n’est plus qu’un peuple de second rang, qui a perdu son prestige de grande nation et qui sur la scène mondiale est devenue un figurant sans envergure et surtout sans avenir.

Il faut le reconnaître : comme a dit Trump, la France n’est plus la France, celle du 18e siècle, celle des lumières, des philosophes, des artistes, des écrivains dont les œuvres étaient connues et appréciées de par le monde civilisé, celle du 19e siècle au rayonnement linguistique, artistique et culturel qui dépassait nos frontières et même du début du 20e siècle jusqu’en 1918. La défaite de 1940 a jeté la France dans le désarroi le plus complet et les guerres de colonisation qui ont suivi ( Indochine et Algérie) l’ont achevée. Mais le dernier coup de poignard vient de Hollande et des socialistes qui ont vraiment jeté notre pays dans le cachot de l’oubli.

Le président Obama, sans vergogne vient de nous le rappeler.

Paris humilié, Paris piétiné, Paris oublié !

Et Hollande a dû se rendre à Canossa-Berlin pour recevoir de loin une maigre consolation. Et nous Français devrions-nous subir encore cinq ans cette politique catastrophique ? Français réveillez-vous en 2017 !

 

 

Où est Sleazy Hollande ? Dans l'antichambre à attendre qu'Obama veuille l'appeler. C'est son Canossa à notre président!

Paris humilié

Partager cet article

Repost 0