Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dôme de plomb

Etouffer son bilan sous un dôme de plomb

Si la primaire de droite s’est relativement bien passée, mettant pas mal d’argent dans la caisse du parti, celle de la gauche traverse la savane de la confusion et tout le monde y perd son latin. Le chaman qui est derrière le rideau et écrit le scénario est Sleazy Hollande : il veut à tout prix que le PS ( la gauche modérée) ne survive pas après sa défaite prévue. Alors il tergiverse, fait des ronds de jambes avant d’annoncer finalement qu’il ne se représentera pas à la primaire. Imaginez chers lecteurs, au cours du premier débat, Hollande placé en bout de scène entre Montebourg et Hamon, lui le président sortant et avoir à s’expliquer devant ceux qui l’ont trahi et abandonné ? Pour un politique bien rôdé et surtout orgueilleux, il ne le fera jamais. Et pour l’instant avec Valls qui y consent avec difficulté, il a construit sur la primaire de gauche un dôme de plomb comme celui de Tchernobyl : ensevelir sous cette chape de silence tout son bilan, ses bourdes, ses inepties, ses bouffonneries et son grotesque livre. Il n’acceptera pas de ressortir lambeau par lambeau les cinq années de son mandat pour subir après de nombreuses humiliations et sévères critiques une cuisante défaite à la primaire. C’est la tête haute qu’il veut terminer son mandat. Puisqu’on lui refuse l’investiture aveugle de son parti, il n’ira pas s’enfoncer dans les guet-apens que lui tendent ses ennemis politiques.

Donc dimanche, s’il fait son annonce dans son fief de Corrèze, il aura le choix de deux solutions : le renoncement ou la candidature à titre personnel comme président sortant. Sûrement pas les primaires !

Partager cet article

Repost 0