Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hollande m'a tuer

Politique de la terre brûlée !

Depuis des mois, incertain de se lancer dans la bagarre de la primaire de la gauche et de prendre de sacrés coups, Hollande a décidé de procrastiner,  de jouer au chat ( pervers) et à la souris avec ses collaborateurs les plus fidèles, surtout son Premier Ministre, Valls. Il le tient comme une marionnette et le pantin enrage de ne pouvoir couper les fils qui le retiennent comme l’a fait Macron. Alors il bout dans sa tête, fait comprendre sans oser le dire qu’il sera candidat. En réalité, ce n’est plus de la fidélité qui tient Valls à Hollande mais de la lâcheté. Valls est mou du ventre, indécis dans son esprit, incapable de voir ce qui se trame dans le crâne de Hollande. Ce dernier veut éliminer Valls de la course à la présidentielle et quand il annoncera sa décision ( qui sera négative selon votre chroniqueur, Hollande ne voulant pas subir une humiliante défaite à la fin de son quinquennat), il sera bien tard pour Valls d’organiser sa campagne avant janvier.

Hollande l’aura emmerdé jusqu’au bout lui donnant une sacrée leçon de politique perverse. Si je perds, j’entraine tous mes fidèles dans ma descente aux enfers.

L’aveuglement et le concubinage avec Hollande de Valls lui feront avaler les couleuvres de Hollande jusqu’à la dernière. Il veut se rebeller mais il n’a pas le courage de le faire et il restera sur le Titanic pour couler avec honneur. Pas de trahison chez lui, peut-être mais une paralysie complète.

Bartolone commence à lui ouvrir les yeux en l’encourageant à annoncer sa candidature mais rien n’y fait. Il disparaitra avec son maitre !

Partager cet article

Repost 0