Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

de Sousa, fais gaffe !

ce fut notre nouveau Buçaco

Hollande a du mal à digérer la défaite des Bleus par le Portugal. Comme les Allemands avaient été abasourdis par leur défaite devant la France. A chacun de boire le calice jusqu’à la lie !

Comme Napoléon a mal pris la défaite de ses troupes ( Des bleus aussi) à Buçaco au Portugal en 1810. Les historiens expliquent que l’arrogance des soldats napoléoniens, la méconnaissance du terrain, le mépris qu’ils avaient pour ces fuyards et ces barbares allaient leur assurer la victoire. Or nous avons hier soir assisté à ce même genre de défaite : l’équipe de Ronaldo était composée de traine-savates, de joueurs de second plan. En éliminant le commandant en chef, Ronaldo, il n’y avait plus qu’à marcher vers la cage de Lisbonne et la bombarder de buts ! Un bus était déjà prêt à promener les joueurs ( vainqueurs) à travers Paris comme si rien ne pouvait arrêter l’ascension des Français et leur procurer l’Euro 2016. Mais ils sont tombés sur une équipe hargneuse et déterminée à venger le sale coup de Payet sur Ronaldo. Une fois éliminé le meilleur joueur du monde, l’équipe de Deschamps( tout comme celle du général Junot) a cru lever le pied et gagner les doigts dans le nez ! Leur qualité de jeu devint médiocre, rien à voir avec le match contre l’Allemagne. Griezmann a paru un joueur amateur du dimanche, Giroud était invisible, les défenseurs ont paniqué et se sont cru à l’entrainement. La presse étrangère est dure avec la France qui arrogante s’était pavanée au cours du championnat, considérant le Portugal comme une équipe de seconde division.

Alors le grand général Deschamps se trompa de tactique et fut terrassé dans les prolongations. L’Histoire se répétait !

Et c’est tant mieux cette défaite : elle a le mérite de montrer qu’en Europe, il n’y a pas que la France. Et c’est surtout une cuisante défaite morale pour Hollande qui a vu s’envoler son schéma d’utiliser, malgré ses démentis, la victoire des Bleus comme un atout politique.

« La France qui gagne » sous la direction de Hollande est devenue « la France qui a été renvoyée au fond des filets ». Fini la gloire de la réussite. A présent, les Français vont se retrouver face aux problèmes : chômage, manifestations contre la loi du travail, soucis de la rentrée.

Coïncidence du calendrier de Hollande : il part en tournée à travers l’Europe pour tenter de raviver l’esprit européen après le Brexit. Son premier pays, le 19 juillet sera ….. le Portugal qui vient de battre son équipe. Amusant ces tournants de l’histoire, car cette virée était prévue de longue date.

Que va-t-il dire à De Sousa, le président du Portugal ? Lui faire les gros yeux ? Le menacer de lui couper les aides de Bruxelles ? Ou simplement lui dire qu’il a été injuste avec la France en gagnant ce qui devait lui revenir ?

La vérité est que Hollande va au Portugal pour récupérer un trophée qu’on lui a volé !

Partager cet article

Repost 0