Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Serrer ou pas serrer ?

Serrer ou pas serrer ( la main) ?

Depuis quelque temps comme aujourd’hui, nous assistons à des incidents lors de cérémonies montées de toutes pièces par Hollande pour commémorer des morts brutales.

A Versailles par exemple, un policier a refusé de serrer la main du chef de l’Etat et du Premier Ministre. Avait-il raison ou avait-il tort ?

Cela rappelle le fameux « To be or not to be » qui se traduirait en anglais par un « To shake or not to shake ? ». En premier lieu l’incident est banal et ne devrait en rien attirer l’attention des médias car c’est le droit de chacun de serrer ou de ne pas serrer la main. D’ailleurs Hollande et Valls N’ONT PAS serré TOUTES les mains, se donnant ainsi le privilège de récompenser les uns et pas les autres. Il est donc normal pour l’un d’eux de refuser. Mais dira-t-on c’est quand même le chef de l’Etat et son Premier Ministre et ils ont droit à tous les égards et au respect de leur rang. Cet argument n’est PLUS valable car pour recevoir considération et respect, il faut le mériter. Et d’après les propos du récalcitrant, il est inconcevable que ces deux responsables paradent devant des hommes et des femmes qui n’ont rien pour travailler et assurer la sécurité de leurs concitoyens. « 3 véhicules pour 40 hommes « dit-il alors que la femme de Cazeneuve a TROIS voitures et chauffeurs pour elle toute seule.

Qu’aurais-je fait dans ce cas, tel est mon cas de conscience ? Vu la situation actuelle en France, j’aurais refusé de serrer ces deux mains et en aurais profité pour leur expliquer ce qu’est vraiment la situation des Français.

En un mot ce policier a eu le courage de dire en face de nos dirigeants ce qu’ils ne veulent pas voir.

Leçon de civisme et de courage, bravo !

Partager cet article

Repost 0