Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OUT IS OUT !

Brexit et footix, les deux malheurs de l'Angleterre !

Le Brexit n’en finit pas de faire remonter à la surface de l’actualité, des relents nauséabonds de l’Histoire. La sortie de l’Angleterre ne peut être comprise que par les circonstances de son entrée dans l’Europe.

Le général de Gaulle, dans sa conférence du 14 janvier 1963, avait prévenu qu’il serait dangereux d’accepter la perfide Albion, cheval de Troie des Etats-Unis, au sein de l’Europe qui se formait. Son admission deviendrait un poison pour la communauté. La longue histoire de l’Angleterre expliquait que ce pays était une île proche du continent mais ne faisait pas partie de l’Europe Continentale.

Aujourd’hui les propos de de Gaulle sont d’une évidence flagrante : il ne fallait pas accepter l’Angleterre dans l’Union Européenne car elle réclamerait des avantages incompatibles avec les statuts de l’Union. Thatcher en fut un bel exemple : la Dame de Fer tordit le bras de Giscard d’Estaing et des autres chefs d’état pour obtenir des concessions inadmissible.

L’ironie de cette sortie politique, c’est qu’elle s’accompagne d’une fracassante sortie sportive : L’Angleterre, pays de 60 millions d’habitants aux équipes de foot prestigieuses s’est fait virer par une équipe plus ou moins d'amateurs dans l’Euro 2016.

Décidément rien ne va plus pour notre voisine outre-manche. Comment va-t-elle réagir ? Privée de foot, privée d’accès au Continent, je pense qu’avec de grands moyens techniques, elle pourrait être déplacée dans la Baie de Boston où eut lieu la Tea Party, autre séance douloureuse de s’être fait chasser.

L’Histoire est un éternel recommencement et l’Angleterre peut en tirer sa leçon.

Partager cet article

Repost 0