Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brexit: Kalash ou fleurs ?

Brexit : vers un nouveau Traité de Versailles et une montée des extrémistes ( genre Nazisme) ?

Le Brexit semble avoir une influence importante sur l’Europe et a tendance à la diviser encore plus. Voyons d’abord les deux points de vue qui s’opposent le plus : celui de l’Allemagne et celui de la France. Or ces deux économies et systèmes politiques ont des bases différentes. En Allemagne la pensée est plus proche de celle de la Grande Bretagne et des Etats-Unis : le « Laisser faire » qui donne beaucoup plus de responsabilités aux régions avec le minimum d’intervention de l’état. Au contraire celui de France, mis en place depuis plusieurs siècles, est le « centralisme « ou le « tout vient d’en haut », dont les principes ont été fermement établis sous Louis XIV avec le « Colbertisme ». En France on en meurt et l’état du pays est le résultat de ces théories dépassées dans la mondialisation.

Cette attitude se retrouve actuellement chez Merkel et chez Hollande. Merkel veut une négociation souple et à long terme. Elle ne veut pas brusquer l’Angleterre et répandre en Europe un sentiment de dictature vis à vis de l’Angleterre. Elle n’ignore pas l’Histoire et se rappelle que les conditions et sanctions imposées par la France ( George Clemenceau en particulier) à la fin de la WW1, vont conduire en Allemagne à la montée du nazisme et d’Adolph Hitler qui dénoncera le Traité de Versailles ( 28 juin 1919). Les historiens en général pensent que la République de Weimar n’était pas viable avec cette punition hors du commun. Surtout que la responsabilité de la Première guerre Mondiale était partagée entre la France revancharde et l’Allemagne acculée à déclarer la guerre.

Sleazy Hollande ignore l’Histoire : il a été éduqué pour être un haut fonctionnaire pas un chef d’état. Lorsqu’il agite ses menaces : « agir vite et fort » on dirait Clémenceau qui veut réduire l’Angleterre à néant : pas de traités commerciaux, embargo des produits britanniques, isolation absolue de l’UK non seulement au sein de l’Europe mais du monde ce qui frise la démence de sa part comme si la France ( et surtout Hollande) avait l’influence nécessaire à cette absolue ineptie.

Il se présente comme Borsalino-Solférino, la Kalash au poing braquée sur l’Angleterre et il est prêt, furieux de ne pas avoir prévu le Brexit, à déglinguer la Grande Bretagne. Heureusement que les cousins des Anglais, les Allemands voient l’avenir autrement. Prendre le temps de démêler l’écheveau et faire une transition aussi cool et réaliste que possible. De toutes façons le flegme britannique a déjà pris le dessus : Cameron parle du mois d’octobre, ce qui donnera le temps de réfléchir et d’instaurer des négociations qui n’humilieront personne même si Hollande en bouffe son chapeau.

Pour aider à retrouver du bon sens et le calme en Europe, il faudra d’abord éliminer aux prochaines élections le fou furieux Hollande qui est prêt à conduire l’Europe à la guerre économique, sociale et politique.

Bravo Messieurs les Anglais maintenant que vous vous êtes tirés, de l’autre côté de la Manche, faites des bras d’honneur à notre président Sleazy Hollande. Et tout le monde y trouvera son compte !

Partager cet article

Repost 0