Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Allez Marco cède ta place tu es jeune tu peux te présenter en 2020. Ce n'est pas la France où les politiques couards renient leurs valeurs. Et vous deux ensemble vous n'êtes pas à ma hauteur

Allez Marco cède ta place tu es jeune tu peux te présenter en 2020. Ce n'est pas la France où les politiques couards renient leurs valeurs. Et vous deux ensemble vous n'êtes pas à ma hauteur

Trump wins in South Carolina

Detroit News

Spartanburg, S.C. — Donald Trump scored his second straight Republican presidential primary win, rolling to victory in South Carolina on Saturday as voters seething about Washington and politicians helped propel the billionaire businessman past GOP establishment candidates.

One of Trump’s favorite targets, former Florida Gov. Jeb Bush, finally threw in the towel, suspending his campaign after a dismal finish. “Thank you for the opportunity to run for the greatest office on the face of the earth,” an emotional Bush told his supporters.

Two freshmen senators — Ted Cruz of Texas and Marco Rubio of Florida — were battling for second place, which would give them bragging rights but might not get them any delegates in the march to the nomination.

In a family-affair victory speech, Trump ticked off his policy promises, vowing to terminate President Barack Obama’s health care law and get Mexico to pay for a wall at the border.

“We’re going to start winning for our country because our country doesn’t win anymore,” said Trump, with his wife, Melania, and daughter Ivanka at his side.

Pour mes lecteurs et visiteurs, en tant que spécialiste des Etats-Unis, cet article va tenter d’expliquer pourquoi Bulldog Trump est en trains de bouffer tout le monde. Sa dernière victime est Jeb Bush qui vient de jeter l’éponge.

Commençons par Jeb Bush qui était déjà en mauvaise position lors des élections précédentes. Peu de Français se rendent compte que le nom « Bush » est maudit aux Etats-Unis et de plus en plus. Restent en mémoire trois images de George Bush, Président des Etats-Unis : la première est celle de Bush dans l’école maternelle du Texas où on lui annonce l’attaque contre les tours de New York. Il reste figé de longues minutes comme assommé par la nouvelle. Puis il se planque plusieurs heures pour sauver sa peau. Les Américains ne lui jamais pardonné ces instants de « Sheer terror », de terreur subite.

La deuxième est le Bush guerrier qui attaque l’Irak sans aucun plan sinon celui de capturer Saddam Hussein et de le faire fusiller ce que son père n’avait pu faire.

Et la troisième est sur le porte-avions où il clame victoire. En réalité il a laissé derrière lui un merdier sans nom qui a conduit à la naissance de Daesh.

Lorsque grand frère est venu au secours du petit frangin dans la Caroline du Sud, il lui a en fait tiré une balle dans la tête. Jeb est mort politiquement à cause de son frère.

Trump l’a très bien compris et il a accusé les Bush d’avoir foiré au Moyen-Orient. Trump avait raison ce que ressentent beaucoup d’Américains. En contact avec beaucoup d’amis qui sont aux Etats-Unis, Trump est le SEUL capable de prendre à bras le corps les problèmes de l’Amérique.

Pour l’arrêter il y a la solution à la française : l’un des candidats qui le suit ou Cruz ou Rubio se désiste en faveur de l’autre comme le PS l’a lâchement fait dans la région PACA ou du NORD. Mais c’est mal connaitre les Américains : un candidat va jusqu’au bout et préfère mourir au champ d’honneur que de tromper ses électeurs. Ted Cruz et Rubio ne renonceront pas. Le tapis plutôt que la magouille !

D’ailleurs les sondages dans les autres états semblent favoriser Trum et le fameux « Super Tuesday » sera là pour l’hallali de plusieurs candidats.

Opinion de votre chroniqueur : une grande victoire de Trump comme candidat et la campagne électorale dés novembre ne sera pas triste !

Partager cet article

Repost 0