Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fiotte

La fiotte

Grâce au football, on mourra moins bête. Avec le français en plein remue-ménage, l’ortografe qui se dégrade au nom de la simplification, les académiciens qui puent le vieux et une Ministre de l’Education Nationale qui se noie dans ses réformes, il est bon d’apprendre un nouveau mot. Et il vient d’un joueur de foot dans l’équipe du PSG, pas toujours connue pour ses éclats de syntaxe et de vocabulaire. Certains joueurs doivent avoir un interprète pour nous parler et le niveau du vocabulaire ne dépasse guère le niveau du trottoir.

Pourtant sur toutes les chaines, le mot « fiotte » ( qui rime avec chiottes) a pris la vedette. Il a fallu d’abord chercher le sens puis l’étymologie. D’après le dicopedia "flotte" veut dire « être mou, couard. »

« Norm est un trouduc. Norm est une fiotte. Il s'arrêta, se demandant quelle était la différence. Eh bien, un trouduc était un connard vraiment imbitable, et une fiotte un taré qui avait la trouille de son ombre, et tellement peur de faire quoi que ce soit qu'il était toujours à casser la baraque à tout le monde. Il était une fiotte. — (Mary McGarry Morris, Mélodie du temps ordinaire, traduit de l'américain par Daniel Bismuth, Belfond, 2015) »

Il faut connaître ses belles lettres pour avoir le sens du mot.

Mais bon sang à qui était adressée cette injure ? Au coach du club parisien et à certains joueurs ! J’avais d’abord cru que la cible de cette insulte était beaucoup plus vaste et visait un grand nombre de notoriétés littéraires, politiques ou diplomatiques. Car dans la situation actuelle, il y en a des « fiottes », ces trouillards qui se cachent derrière leur petit doigt pour ne pas prendre des décisions utiles au pays. Devant les problèmes climatiques, la guerre en Syrie, l’aéroport de Notre Dame des Landes, la crise agricole, on semble avoir des « fiottes » dans l’administration, dans les politiques. En faire la liste serait trop long ! Mais je me contenterai de penser uniquement aux « trouduc, les connards vraiment imbitables » ceux d’après une définition encore vérifiée qui ne sont pas compris ou chez les femmes celles qui n’ont aucun attrait sexuel.

J’arrête cette rubrique car je sens que je m’enfonce dans un commentaire plutôt politique qui me rapprocherait du dernier remaniement gouvernemental. Contentons-nous de dire que ce joueur de foot a ouvert la boite de Pandore de la situation actuelle !

Partager cet article

Repost 0