Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Verge s'énerve

La verge s’énerve

Apple vs. the FBI: all the news on the battle for encryption's future

A judge has ordered Apple to comply with an FBI demand to unlock a phone used by one of the San Bernardino shooters, but the company has vowed to fight the decision, with Tim Cook calling the order "an unprecedented step which threatens the security of our customers." The battle could determine the future of encryption. Stay up to date here as news develops.

Décidément l’Amérique nous offre des réjouissances politiques et judiciaires exceptionnelles. L’affaire est considérable : la mise en examen de Sarkozy est du pipi de chat et la colère des agriculteurs du caca de chien !

En effet le journal "La Verge" comme la presse yankee en général, se passionne pour ce qui risque d’être la plus brutale bataille juridique et politique aux Etats-Unis depuis la fin de l’esclavage : la décryption des messages des I-phones mise en place depuis les révélations de Snyden : le gouvernement vous espionne tout le temps et partout. Aucune « privacy », aucune sécurité dans vos communications. On connaissait il y a longtemps les équipes qui ouvraient les lettres et les paquets à la poste au siècle dernier, la surveillance des concierges, les écoutes téléphoniques. Mais la technologie a dépassé les limites de l’espionnage et de la surveillance des gouvernements.

Apple a résolu le problème de la sécurité en ajoutant dans ses appareils des systèmes de cryptage que la FBI n’arrive pas à briser. La FBI ne peut lire les correspondances du I phone du terroriste qui a abattu 14 personnes à San Bernardino. L’agence fédérale a demandé à des juges de forcer Tim Cooks à ouvrir ce système, ce que ce dernier refuse de faire au nom de la liberté et du secret des communications.

La bataille va être rude d’après "La Verge" qui s’excite de cette situation. Les esprits vont se tendre, se diviser, les partis vont bander leurs muscles pour s’affronter et finalement La Verge va certainement éjaculer d’un article plein de spermatozoïdes résistants au gouvernement fédéral.

Le monde sera sauvé dans ce combat industrie privée et puissante et autorités qui perdent de plus en plus leur pouvoir dans cette mondialisation.

Le danger est réel : les Smartphones pourront être lus partout sur la planète : et les dictatures, les gouvernements qui veulent connaître tous les faits et gestes de leurs citoyens !

Déjà Google et les associations de libertés des citoyens soutiennent la décision d'Apple.

Tim Cook dis non et la Cour Suprême te donnera raison !

Partager cet article

Repost 0