Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Qui est coupable?

Un massacre de cette ampleur n'est pas né d'hier.

Qui est alors coupable depuis une décennie de cette situation?

Cette question, en ces moments horribles qu’ont vécu les Parisiens, peut sembler perverse et machiavélique. Mais il faut la poser pour comprendre un peu la France dans laquelle nous vivons depuis des dizaines d’années.

Qui est responsable de ces massacres ? La presse, le gouvernement vont désigner immédiatement les terroristes, ceux qui ont tué de sang-froid des innocents dans un théâtre, dans des restaurants, dans la rue. Pourquoi cette tuerie ?

Depuis le début de son mandat Hollande n’a commis que des erreurs économiques, politiques, internationales. En voici le résumé :

1 – Economique : le chômage est en hausse, surtout parmi les jeunes des quartiers défavorisés : ils n’ont aucun espoir, aucune chance de trouver du travail, discriminer au faciès. Leurs quartiers ont été abandonnés depuis des années. Une lueur de choisir leur voie malheureusement apparaît pour certains dans la guerre en Syrie et en Iraq.

2 – Politique : depuis le début du mandat, Hollande va de déconfitures en déconfitures : son programme battu en brèche, augmentation des impôts, baisse du niveau de vie, battu aux élections régionales, popularité en berne, blagounettes à deux sous, mensonges dans son programme. Les Français ont très vite compris qu’ils avaient élu un clown qui brille uniquement dans les enterrements : Charlie Hebdo, l’autocar et maintenant ces funérailles nationales pour les victimes de Paris.

3 – International : Hollande a voulu joué à la grenouille qui veut se faire aussi grosse qu’un bœuf : intervention militaire tous azimuts, conférences en tous genres qui ne mènent à rien, participation dans le monde pour représenter ce qu’il croit être la France . Son intervention en Syrie, au Mali n’avait aucun sens diplomatique. Nous en payons chèrement le prix.

Comme Trump l’a dit dans sa campagne aux Etats-Unis : on aurait dû laisser Sadam Hussein et Kaddafi en place car ils étaient les seuls à tenir leur peuple. Qu’a-t-on à la place ? Guerre civile, flots de réfugiés, coût astronomique de nos interventions, impopularité du gouvernement.

Maintenant on ferme les frontières, on sort de Schengen, on met tout le monde sur écoute, on peut perquisitionner sans mandat, arrestation arbitraire. Les Français vont vite s’apercevoir que leur « liberté chérie » va disparaître et qu’à la terreur va répondre un gouvernement de terreur comme cette situation s’est souvent vue dans l’histoire.

4 – Etat d’urgence et ses conséquences : elles vont graves et rapides :

D’abord, annulation par Valls des élections régionales, trop proches des massacres.

Puis surveillance accrue des adversaires politiques du Parti Socialiste : le FN, les Républicains avec grande possibilité d’arrestation de certains membres de ces partis. Manuel Valls est l’homme politique capable d’utiliser cette attaque pour annihiler ses adversaires politiques en leur interdisant le droit à la parole, aux meetings. C’est comme cela que naissent les dictatures !

A vouloir jouer les apprentis sorciers, Sleazy Hollande se fait brûler les ailes ! Et nous Français nous payons déjà au prix fort les pots cassés ! Et ce n’est pas fini !

Partager cet article

Repost 0