Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pas de drapeau demain!

Chacun a le droit de s’exprimer par la parole ou par le geste. Demain, beaucoup de Français mettront un drapeau français à leur fenêtre en hommage aux victimes et dans un élan qu’ils croiront patriotique. Ce sera une fausse réalité de la situation : Hollande prendra ce geste pour un soutien à sa politique internationale et interne. Ses sbires de la com déclareront que le nombre de drapeaux est un peu comme un référendum sur la politique de Hollande.

Quant à moi, JE NE METTRAI PAS de drapeau à mon balcon non par mépris envers les morts pour rien du vendredi 13 novembre mais pour indiquer mon indignation devant une telle récupération politique. Le 11 janvier dernier, l’unité nationale s’était faite place de la République par un grand rassemblement et avait été exploitée à fond par les services du PS et de l’Elysée. Cette fois-ci, les Français ne défileront plus derrière Hollande et son gouvernement. Ils ont compris la méprise de janvier. Mais sans s’en rendre compte, ils joueront naïvement au même phénomène en accrochant leur drapeau à la façade de leur maison. Une autre façon de faire l’unité nationale et entériner les résultats catastrophiques du gouvernement depuis trois ans.

Mon drapeau, il sera dans mon esprit et j’aurai de la compassion pour les familles des victimes. Ce sera un hommage privé et non public comme le demande Hollande.

Demain vendredi, ce sera le drapeau de l’horreur, le drapeau du malheur, le drapeau des erreurs, pas celui de la joie et du bonheur. La dernière fois que les Français ont sorti leur drapeau ce fut pour la coupe du monde de football en 1998 : enthousiasme et fierté ont commandé ce geste , pas tragédie et horrible politique du président de la République !

Partager cet article

Repost 0