Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Halloween in America

Halloween in America

Halloween ou l'art de faire peur

New York Today: An Old-Fashioned Halloween

The Times lamented the decline of Halloween, the lack of its scariness and authenticity, even back in 1876.

“The glory of this once popular festival has departed,” the reporter grieved.

“Its triumph and rough jollities, festivals and strange rites are a matter of history, and live only in the immortal verse of Burns and traditional lore.”

Today, candy, more candy, provocative costumes and flimsy (yet sometimes terrifying) decorations are the common aspects of modern-day Halloween.

Aux Etats-Unis, c’est une longue tradition de célébrer cette fête païenne avec des déguisements et des décorations rappelant la mort et les horreurs de la vie. Les enfants s’habillent de costumes et de masques effrayants et vont de maison en maison en menaçant les gens d’un mauvais tour s’ils ne reçoivent pas une gâterie. C’est leur « Trick or treat » en tendant leur sac pour recevoir des bonbons.

Halloween a été introduit en France grâce à la classe franco-américaine dans les années 80/90 ( voir le livre) et a pris une certaine ampleur. Le but de cette soirée lugubre où les maisons sont couvertes de toiles d’araignées, les pelouses remplies de cimetières et les arbres accrochés de pendus et de fantômes est de faire peur ( pour de rire !). Mais dans la réalité de l’actualité aussi bien en France qu’en Amérique ceux qui font le plus peur ce sont les politiques. En France le « Trick or treat » est devenu dernièrement le « Trique ou traite ». L’utilisation de la force contre les manifestants, contestataires, récalcitrants ou rebelles est le côté « Trique ». La hausse des impôts, des taxes, des dépenses publiques, des bas taux d’intérêt est le côté « traite « des vaches, des contribuables pour leur pomper leurs économies. Et pour les passifs, la majorité silencieuse, c’est la « traite « des esclaves, sans droits, sans pouvoir, espoir.

Alors en ce jour du 31 octobre où tout est permis, libérons-nous par des « cartoons » de nos déprimes et de nos anxiétés.

Voilà c’est fait ! This is done !

Halloween

Partager cet article

Repost 0