Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La chienlit

Sarko se prend pour de Gaulle!

Nicolas Sarkozy a cru arriver au niveau du Général de Gaulle en imitant son intonation et en utilisant ses mots pour traduire la situation de la France d’aujourd’hui.

Chienlit, chienlit, expression dont s’était servi le Général pour décrire le chaos et le bordel créés par les étudiants . Il l’avait prise dans l’histoire des géants : Gargantua et Pantagruel aux quels il voulait ressembler !

Mais il avait dû prendre refuge en Allemagne et s’assurer de la fidélité de l’armée.

A présent, les étudiants, serrés comme des sardines dans les amphithéâtres des facultés semblent complètement amorphes, prêts à accepter un avenir sombre pour leurs carrières. Les ouvriers et employés ou ce qui en reste, décidés à foutre à poil leurs dirigeants, sont malgré tout passifs et ne veulent renverser le régime socialiste de Hollande. Quant aux retraités, encore privilégiés par rapport aux autres Français, ils ne pensent qu’à loisirs et voyages.

On est loin de la rébellion de la jeune génération qui fut la nôtre. Pas de liberté sous les pavés, pas d’interdiction d’interdire. Les slogans étaient poétiques et puissants pour renverser les montagnes et mettre à terre un régime bourgeois mené de main de maitre par de Gaulle.

Non la situation n’est plus la même : plus de liberté sous les pavés, les interdictions se multiplient, les trente glorieuses sont mortes et le chômage fait peur.

Non Nicolas tu as dérapé en croyant te hisser à la hauteur du Général !

Occupe toi de retirer la grosse épine Morano que tu as dans le pied et laisse ces fameux slogans à l’Histoire !

Partager cet article

Repost 0