Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dialogue social

Nouveau dialogue social

Depuis quelque temps, le contact social entre la classe ouvrière et nos dirigeants s’est adouci. On approche même des politesses du 17e siècle avec une nouvelle carte du Tendre.

A quoi est dû ce changement et qui en est l’instigateur ?

Nous devons ces nouveaux mœurs à notre Sleazy Hollande qui a compris que la confrontation ne menait à rien sinon à un désastre de communication et à des violences. Le « casse-toi pauv’con » a conduit à la défaite de Sarko et il l’a dit parce que son contestataire était sur un balcon. Par contre lorsque Hollande a vu le gaillard qui refusait de lui serrer la main, il a vite compris qu’il ne pouvait pas l’agresser : une tête de plus et des épaules carrés l’ont dissuadé de garder la sienne froide.

Quand Sleazy Hollande a parlé de la CGT absente, c’est avec une ironie qui est la sienne depuis le début de son mandat. Il ne peut et surtout ne veut pas l’affronter de face car il serait pris au piège des futures élections régionales. Déjà que le lourdaud Cambadélis avec un référendum bidon a cru faire des éclats dans le domaine social en demandant aux Français de voter pour l’union de la gauche. De nombreux petits malins ont voté plusieurs fois par internet. Cambadélis a porté plainte pour fraude, mettant ainsi son idée dans le cercle des idioties.

Alors c’est la bonne nouvelle : le dialogue social se porte bien même s’il ne donne aucun résultat : Au moins la France constate que l’atmosphère est détendue car avec tous ces mauvais chiffres qui nous tombent sur la tête ( étudiants en trop plein, chômage en hausse, dotations en baisse) notre pays ne bouge pas. Il semble figé devant le caractère débonnaire et les plaisanteries de Hollande, ce qui calme les nerfs.

Hollande aura au moins réussi ce tour de force : faire de la France un modèle de passivité.

Partager cet article

Repost 0