Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Welcome to balmy Alaska

L'Alaska mieux que Hawaii ?

Le président américain Barack Obama se rend en Alaska pour constater les dégâts du réchauffement climatique dans cet état . L’Alaska que votre chroniqueur connaît bien puisqu’il a enseigné à l’Université de l’Alaska à College près de Fairbank, était à une époque un terrain sauvage, presque vierge. Mais la ruée vers le pétrole l’a transformé. A présent la chaleur fait des dégâts : le permafrost qui était suffisamment dur pour permettre des constructions fond et devient marécage. Les habitations s’y enfoncent, les habitants doivent chercher refuge ailleurs. Mais surtout la banquise qui permettait aux Inuits d’aller loin à la chasse aux phoques, élément essentiel de leur alimentation, ne supporte plus leurs équipements.

Que va faire Obama devant ce désastre qui se révélera devant ses yeux ? Pas rien grand chose sinon rien, impuissant d’enrayer la catastrophe écologique qui s’annonce à travers la planète.

La conférence de Paris sera comme prédit par de nombreux scientifiques, la dernière chance donnée à la terre. Mais est-ce la vérité ? Beaucoup en doute car le cycle des changements importants de températures ne date pas d’aujourd’hui : Chicago s’est trouvé sous 3 kilomètres de glace et la Méditerranée a montée de 136 mètres après l’époque glaciaire. Cosse, Duflot et les autres n’étaient pas nées et les hommes préhistoriques allaient à pied.

Beaucoup relativisent et je fais partie de ceux qui soupçonnent que le thème du bouleversement climatique est un cheval de Troie pour des intérêts particuliers.

Partager cet article

Repost 0