Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Surtout pas chez moi!

Et encore quoi! Pourquoi pas de jolies Syriennes dans mon lit!

Ah qu’il est bon, généreux, ouvert aux autres et prêt à quelques sacrifices notre Sleazy Hollande !

J’en suis tout retourné et l’une de ses réponses au cours de sa conférence de presse m’a profondément touché. Voyons d’abord la question posée par un journaliste plutôt taquin sinon cynique.

Evoquant l’exemple du Premier ministre finlandais, le journaliste demande à Hollande s’il est prêt à héberger des réfugiés chez lui ?

La réponse du chef de l’état est non seulement une botte en touche comme le disent certains journaux mais une réponse égoïste, troublante et surtout pleine de mépris et de mensonges.

Voilà sa réponse :

Le Nouvel Obs plus de gauche que de droite : De la conférence de presse de François Hollande, certains préfèrent garder une phrase : celle où le président affirme ne pas avoir de résidence secondaire pour lui-même héberger des migrants. Sur Twitter, on se moque de ses propos, que certains estiment mensongers. Et vous ? C’est notre débat en plus.

Le Point plus de droite que de gauche :

« Je n'ai pas de résidence secondaire aujourd'hui disponible. (...) Mais franchement, ce qu'on attend du chef de l'État et des ministres, vous pensez que c'est simplement de dire ce que l'on peut faire à titre personnel ? Ça, c'est une affaire de choix personnel. Ce qu'on attend, c'est (plutôt) de prendre des décisions pour tous. Et de faire en sorte que tous ceux qui veulent accueillir (des réfugiés) puissent le faire. Ce sera organisé, coordonné, et ça passera essentiellement par les communes. Mais c'est bien qu'il y ait ces initiatives », conclut-il.

Les journaux et les réseaux sociaux alors se déchainent.

La réponse de Hollande est sans détours, il a tombé le masque et retiré son make up de socialiste et de président. Lui n’hébergera personne non pas parce qu’il n’a pas de résidence secondaire mais simplement parce qu’il en a rien à foutre des réfugiés. Par contre comme chef d’état, à la Louis XIV, il est prêt à ordonner de nouvelles dragonnades dans les villes récalcitrantes avec lourdes condamnations. Tous les protestants ( ceux qui protestent contre sa politique) seront forcés d’accepter des réfugiés.

Et notre Sleazy Hollande avec sa cour impériale ira de résidence présidentielle en résidence présidentielle, au frais de l’état, acclamé par son peuple prosterné à son passage.

Rien que cette odieuse réponse fait que je ne recevrai aucun réfugié chez moi puisque je n’ai pas de résidence secondaire personnelle et que je suis, à la Hollande, au-dessus du lot.

Partager cet article

Repost 0