Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre ouverte à BHL

Lettre ouverte à BHL ( Bernard Henri Levy)

A toi minable philosophe,

Ce matin, comme des millions d’Européens, j’ai été choqué, bouleversé de voir la photo de ce gamin syrien de trois ans, mort noyé sur une plage de Turquie. J’ai été outré de l’indécence d’utiliser ce cadavre à des fins politico-humano-sado-propagandistes. Si le marmot est mort, tu en portes une grande partie de la responsabilité car avec tes prédications tartuffardes sur les droits de l’homme et sur ton idée de démocratie qu’il faut faire ingurgiter à toute la planète, tu as aidé à déclencher le bordel dans de nombreux pays. Tu te trompes dans la conception de la liberté, égalité, fraternité dont on abreuve nos jeunes à longueur de journée car ces concepts sont faux. Dans ces pays du Moyen Orient( Iraq, Syrie, Libye par exemple) la démocratie à la française n’a jamais existé : ils ont toujours nécessité un homme fort pour maintenir la paix entre tribus qui depuis plus d’un millénaire se déchirent. Or avec la complicité de Sarkozy, tu as complètement déréglé cet équilibre fragile en Libye et la mort sauvage de Kadhafi t’a fait exploser de joie. Maintenant le petit peuple libyen en paie les conséquences. Tu t’acharnes contre Bachar el Assad et les hostilités ont chassé des centaines de milliers de Syriens sur les routes de l’exil. Ce petit garçon faisait partie du contingent.

La France a de plus en plus ce vilain défaut : se mêler des affaires des autres et foutre les pieds dans les plats exotiques. On ne fait que donner des leçons alors que notre propre histoire est pleine de crimes contre l’humanité.

De plus tu jouis comme un vieux barbot de passer à la télé sur BFM pour commenter et ajouter ton tas de fumier sur l’image horrifiante de ce marmot, le nez dans le sable et les poumons pleins d’eau de mer. Tu t’extasies devant un tel spectacle car tu peux faire le gourou : vous voyez, j’avais raison de foutre le bordel dans toutes ces dictatures.

Va, BHL, tu peux dormir comme un agneau dans les bras de ton Orphée car tu as la conscience tranquille !

Moi en écoutant tes propos indécents et iconoclastes, j’ai perdu le peu de confiance que j’avais dans nos dirigeants.

Je te souhaite une bonne réception de cette lettre et certainement à bientôt sur un autre champ de l’horreur.

Sleazy

PS la même pensée existe au niveau des agriculteurs européens !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :