Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Made in Canada"

Avec ma seringue

Cette rubrique va faire grincer des dents et resserrer des genoux. En France l’idée même d’en parler est encore bien taboue et ne provient que des défenseurs du mariage pour tous. C’était l’un des thèmes favoris des socialistes pour être élus et depuis silence radio, la proposition a été mise à la poubelle ( comme beaucoup d’autres).

De quoi parlons-nous ? De la naissance du marmot de Mauresmo, notre championne de tennis féminin qui s’est depuis longtemps déclarée lesbienne et a servi de modèle à beaucoup de jeunes filles qui ne rêvaient que de leurs copines.

Pour une championne française qui défendait les couleurs de la France et en semblait être fière, elle vient de donner un sacré coup de canif dans la confiance que les Français lui avaient accordée. D’abord elle accouche au Canada, ce qui fait de son garçon un citoyen canadien. Elle s’est faite inséminer son petit sperme au Canada puisque cela est interdit en France mais autorisé en Belgique et d’autres pays européens ( encore un coup de canif dans l’harmonisation de l’Europe !).

La question qui est sur toutes les lèvres du moins les miennes : c’est possible pour une femme lesbienne de faire un enfant par mille moyens : une adoption, un homme du soir, une insémination, une fertilisation in vitro, une PMA ( procréation médicalement assistée) ! Mais pour deux hommes homosexuels que faire ? La situation est plus délicate : adoption ou location d’un utérus ? La France a opté pour l’interdiction de cette dernière solution. Un homme ne peut retenir les services de fabrication du ventre d’une femme.

En réalité vaut mieux considérer Amélie Mauresmo comme une " mère célibataire" ( appelée dans le temps fille-mère) comme il y en a beaucoup à l’heure actuelle. Une mère, vu les statistiques, qui se retrouve souvent seule à élever son ou ses gamins lors de la disparition du père ou un simple divorce.

La grossesse de Mauresmo si elle n’avait pas eu cette réputation serait passée totalement inaperçue. Mais les deux camps les pour et les contre la PMA se sont livrés à un terrible match de tennis se renvoyant avec force la balle. A mon avis je les renvoie dans les filets.

Partager cet article

Repost 0